RSS Feed

janvier 2016

  1. Pour des primaires citoyennes de la gauche

    Écrit le 31 janvier 2016 par Éric Thouzeau

    Motion BJe reproduis ci-dessous un appel que j’ai voté lors de la réunion nationale de la motion B du PS « A gauche pour gagner » qui s’est tenue le 30 janvier. Nous étions plus d’une centaine représentants des différents départements du pays.Que 30% du PS en appelle à des primaires est un évènement important.

    Lors de cette réunion, je suis intervenu pour expliquer que, malgré notre opposition à la « monarchie présidentielle » de la 5ème République, les primaires étaient aujourd’hui une des seules possibilités de réouvrir le débat à gauche. La double offensive, néo-libérale symbolisée par Macron et néo-conservatrice avec Valls, met à mal non seulement le Parti socialiste mais toutes les formations de la gauche. Lire la suite…


  2. Une politique qui fait fausse route !

    Écrit le 29 janvier 2016 par Éric Thouzeau

    Logo A gauche pour gagnerNous avons obtenu une tribune libre des motions dans chaque numéro d’Ensemble, le journal de la fédération du PS 44. Voici celle que « A gauche pour gagner 44 » (la motion B) a déposé en début de semaine à propos du plan emploi annoncé par François Hollande.

    Former 500 000 chômeurs, c’est bien et nécessaire même si cela ne créera pas 500 000 emplois. Cette seule vraie bonne mesure annoncée par François Hollande va se heurter à une droite qui, dans les Régions, va « traîner » les pieds.

    En revanche, ouvrir la porte à la remise en cause des 35h constitue une grave erreur. Dans une décennie de chômage de masse, renoncer à la réduction du temps de travail, c’est aller à contresens des exigences économiques et humaines. C’est renoncer à des milliers d’emplois à créer en augmentant la pénibilité de ceux existants. Moins rémunérer les heures supplémentaires, c’est diminuer le pouvoir d’achat des salariés, alors qu’une politique de relance massive de la consommation s’impose. En renvoyant à l’accord d’entreprise des choix décisifs sur le volume et la rémunération des heures supplémentaires, le Gouvernement affaiblit les protections collectives des salariés et remet en cause la hiérarchie des normes dans le droit social. Nous ne gagnerons pas la bataille contre le chômage en insécurisant les salariés et en accentuant la dérégulation du marché du travail Lire la suite…


  3. En défense du droit du travail

    Écrit le 28 janvier 2016 par Éric Thouzeau

    Code du travail(2)De nombreuses personnalités et des responsables politiques et syndicaux viennent de lancer un appel national en défense du droit du travail initié par des syndicalistes de l’inspection du travail et la fondation Copernic. Le responsable syndical que j’ai été pendant 34 ans ne pouvait que partager le contenu de cet appel que j’ai évidemment signé. Je le reproduis ci-dessous et invite à le signer massivement : « Le Code qu’il faut défendre » (CQFD) .

    Cet appel écrit après la publication du rapport Combrexelle est plus que jamais d’actualité après les déclarations contre les 35h et le paiement des heures supplémentaires de Manuel Valls et d’Emmanuel Macron et celles de  Myriam El Komri, favorable à des referendums d’entreprise pour contourner les organisations syndicales. Ne laissons pas brader le droit social, fruit de plus de 100 ans de luttes sociales ! Lire la suite…


  4. L’habit fait le moine

    Écrit le 26 janvier 2016 par Éric Thouzeau

    Les droites en FranceLundi dernier, une session du Conseil régional des Pays de la Loire s’est tenue. Puis le soir, c’étaient les voeux de la Région. Je me permets de livrer ici quelques réflexions que m’a inspiré cette journée.

    Ainsi Bruno Retailleau va nous imposer à chacun de ses discours, à chacune de ses interventions un exercice digne du parfait étudiant de Sciences-Po avec son florilège de citations littéraires ô combien éclectiques, puisque dans la journée d’hier il a cité Tchékhov, Cocteau, Gramsci, Bernanos, Debray et j’en oublie certainement. L’objectif de cet homme, à l’évidence cultivé, est de casser son image d’homme de la droite dure. Il ne peut pas être sectaire lui qui cite des écrivains aussi divers. Je ne connaissais pas Bruno Retailleau. Mais lorsque je l’entends citer fréquemment Victor Hugo, je ne perçois dans sa voix aucune émotion, celle que l’auteur des Misérables déclenche chez tout lecteur sensible au message social porté par celui qui se battit pour l’amnistie des Communards et fut l’ami de Louise Michel. On peut aussi citer Gramsci, exercice de triangulation déjà fait par Sarkozy, et ne pas dire que ce fut un penseur marxiste loin, très loin de la famille politique des amis de Bruno Retailleau, ce qui lui valut de passer 11 ans dans les prisons mussoliniennes. Lire la suite…


  5. Déchéance : c’est non. Primaires : c’est oui !

    Écrit le 13 janvier 2016 par Éric Thouzeau

    Drapeau PSJe reproduis ci-dessous un texte émanant de militants et élus socialistes de Loire-Atlantique à propos de la déchéance de nationalité et des primaires de la gauche.

    Chacun le sait, la déchéance de nationalité n’est d’aucune efficacité pour lutter contre le terrorisme et protéger nos concitoyens. En 2010, le Parti socialiste a rappelé les raisons de notre opposition à cette mesure contraire à nos traditions républicaines, car elle crée une rupture dans la citoyenneté française. Nous nous y opposons toujours et appelons nos parlementaires à voter contre une telle mesure.

    Sur ce sujet comme sur certaines questions économiques et sociales, la politique gouvernementale divise trop souvent la gauche. A l’approche des élections de 2017, il est urgent de rouvrir le débat sur le projet qui peut être commun aux différentes sensibilités de la gauche et de l’écologie. Lire la suite…