RSS Feed
  1. Une exigence : la hausse des salaires, des pensions et des minima sociaux

    Écrit le 18 avril 2019 par Éric Thouzeau

    Macron devait s’exprimer cette semaine. Du fait de l’incendie de Notre Dame, l’allocution a été reportée mais son contenu a largement fuité dans la presse. Si les fuites sont exactes, les annonces prévues ne répondent pas aux revendications mises en avant depuis 5 mois par les gilets jaunes et les syndicats.

    L’injustice fiscale, avec l’évasion fiscale et l’optimisation fiscale, est une des raisons majeures de l’actuelle révolte sociale. Macron avait même promis en décembre  que « les dirigeants des grandes entreprises françaises payent leurs impôts en France ». Rien de neuf à priori de ce côté-là, sinon une demande à la Cour des Comptes d’évaluer le coût de l’évasion fiscale ! Dans ce contexte, l’empressement des grandes fortunes françaises (mais le plus souvent résidents fiscaux hors de France) à annoncer des dons pour reconstruire la cathédrale de Paris s’est retourné contre eux et a suscité, à juste titre, polémique. Lire la suite…


  2. Liberté de manifester : abrogation de la loi

    Écrit le 11 avril 2019 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ci-dessous un communiqué de presse de la Gauche démocratique et sociale (GDS44) soutenant les rassemblements du 13 avril pour la liberté de manifester à Nantes et St Nazaire.

    La Gauche Démocratique et Sociale (GDS) appelle aux rassemblements « pour la liberté de manifester » du samedi 13 avril à Nantes (14 heures devant la Préfecture) et à St Nazaire (16h place des Droits de l’Homme).

    La GDS 44 exige l’abrogation de la loi « anticasseurs » votée par le Parlement sur la base d’une alliance des forces de droite, LREM et LR. Lire la suite…


  3. Motivés, on est tous motivés

    Écrit le 26 mars 2019 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici un article que j’ai rédigé pour la lettre électronique hebdomadaire de la Gauche démocratique et sociale (GDS).

    Macron le méprisant a récidivé. Géneviève Legay, porte-parole d’ATTAC 06, a été grièvement blessée au cours d’une charge de police à l’encontre de pacifiques manifestants. Le Président des ultra-riches a osé sermonner cette militante expérimentée : « quand on est fragile, on ne se met pas dans des situations comme celle-ci ». Inacceptable ! Oui, des citoyen.ne.s de tous âges se dressent contre la politique économiquement libérale et politiquement répressive du gouvernement Macron-Philippe-Castaner (1). Et ils continueront à le faire.

    Antisocial ! Antisocial ! Antisocial !

    Le macronisme poursuit sa politique anti-sociale. Les fonctionnaires sont une fois de plus désignés à la vindicte publique. La retraite est aussi dans le viseur des néo-libéraux au pouvoir : nouveau report de l’âge de la retraite ainsi qu’un second jour travaillé gratuitement sont au menu. Peu importe pour eux que  plus de la moitié des salariés qui liquident leur retraite à 62 ans sont en « situation d’inactivité ».  L’objectif, c’est de baisser le coût des retraites, et maintenant de faire payer aux retraités les coûts de la dépendance. Plutôt que de s’attaquer réellement à la fraude et à l’optimisation fiscale. Comme ose le dire sans rire Pierre Moscovici : « Il n’y a pas de paradis fiscal dans l’UE, mais sans aucun doute des pays qui encouragent à l’excès l’optimisation fiscale » ! C’est plus « facile » de faire payer les millions de salariés en activité, à la retraite, ou privés d’emploi que de faire payer les milliardaires amis du Président. Lire la suite…


  4. Soutien à Geneviève Legay !

    Écrit le 25 mars 2019 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici un communiqué de presse de solidarité avec Geneviève Legay et d’appel au rassemblement initié par ATTAC 44 mardi 26 mars à 18h devant la Préfecture à Nantes (monument aux 50 otages).

    Soutien à Geneviève Legay !

    Rassemblement mardi 25 mars 18h à Nantes

    Geneviève Legay a été grièvement blessée par une charge policière lors de l’acte 19 des Gilets Jaunes ce samedi 23 mars à Nice. Samedi vers 11h, les CRS ont procédé à une violente charge au cours de laquelle elle est tombée au sol, sa tête heurtant un poteau métallique. De multiples images montrent, cette citoyenne pacifique  de 74 ans, engagée associativement et politiquement, gilet jaune sur le dos et drapeau arc-en-ciel « Pace » (Paix) dans les mains, avec une attitude totalement non violente, peu avant la charge policière. Macron, méprisant,  declare qu’elle n’est pas « sage » et pas « responsable ».  Est ce a dire qu’à 74 ans, il est déraisonnable de se mobiliser pour défendre les retraites et refuser qu’elles soient désindexées des prix ?  Lire la suite…


  5. Mobilisation générale pour la qualité de l’eau

    Écrit le 21 mars 2019 par Éric Thouzeau

    Lors de la dernière session du Conseil régional des Pays de la Loire, je suis intervenu sur la question de l’eau et de la mobilisation générale à mettre en oeuvre pour atteindre une meilleure qualité de l’eau. La majorité régionale a proposé de se saisir de la « compétence eau » sans préciser quelles priorités elle souhaite mettre en avant.

    Seulement 11% des cours d’eau des Pays de la Loire sont jugés en bon état écologique. Ce constat date de 2015. Rien ne laisse penser que la situation se soit améliorée depuis. Pourtant depuis plus d’une quinzaine d’années différents acteurs locaux interviennent sur ce sujet, la Région elle-même a mis en place en 2005 une politique d’aide à la mise en œuvre des Schémas d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) : les Contrats régionaux de bassin versant (CRBV).  Ce sont des programmes d’actions de 3 ans validés par les Commissions locales de l’eau et financés pour partie par la Région. Nul ne met en cause l’intérêt des actions mises en œuvre : actions de restauration de la qualité de l’eau (avec la lutte contre les phytosanitaires par exemple), actions en faveur de la restauration des zones humides, de la circulation piscicole et de l’amélioration des flux hydrologiques. La restauration du bocage, la mise en place de zones tampon, tout cela est nécessaire…Mais manifestement, cela ne suffit pas. Cela ne suffit plus. Lire la suite…