RSS Feed
  1. Imposer un autre partage des richesses

    Écrit le 15 septembre 2020 par Éric Thouzeau

    Macron président des riches ! Deux études de l’INSEE viennent de le confirmer : des riches plus riches et des pauvres plus pauvres (1) La politique fiscale d’Emmanuel Macron a creusé les inégalités.  En 2018, 14,8 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (à 60 % du niveau de vie médian). 9,3 millions de personnes vivent donc  avec moins de 1 063 euros par mois, soit 400 000 personnes de plus qu’en 2017.

    Un gouvernement au service du Medef et de la FNSEA

    La crise du Covid a bon dos. Auchan annonce 1500 suppressions d’emplois. Les premiers de corvée de   la grande distribution sont mal remerciés par la famille Mulliez. Chez Alinéa, c’est aussi Mulliez qui profite d’une ordonnance du 20 mai 2020 pour racheter l’entreprise qu’il a mis en redressement judiciaire en se débarrassant de 1000 salariés au passage. Une honte alors que Mulliez est dans les 10 premières fortunes de France ! Un autre milliardaire, Bernard Arnault, a obtenu le soutien du ministre des affaires étrangères pour annuler le rachat d’une entreprise américaine qu’il trouvait finalement trop cher (2).  Le gouvernement est plus que jamais au service du patronat et des plus riches ! Lire la suite…


  2. Régionales : l’urgence d’une réorientation sociale et écologique

    Écrit le 8 septembre 2020 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici une contribution de la Gauche démocratique et sociale en vue des élections régionales dans les Pays de la Loire.

    Depuis six ans, la droite a géré cette région au fil de l’eau, distribuant des subventions aux entreprises sans réelles contreparties (dans le domaine de l’emploi, des conditions de travail et de l’environnement) et aux collectivités locales sans exigences (notamment pour la transition écologique). Six ans de « faux pragmatisme » mais de « réelle idéologie » de droite (exemple : sa volonté d’ouvrir à la concurrence le transport ferroviaire) qui ont déconnecté l’institution régionale de ses habitants, mais ont répondu aux attentes du Medef et de la FNSEA. Lire la suite…


  3. Additionner nos forces !

    Écrit le 2 septembre 2020 par Éric Thouzeau

    Ce n’est pas un hasard si c’est à l’université du Medef que Castex a présenté les grandes lignes du plan de relance gouvernemental. Devant les grands patrons,  il a détaillé les modalités de baisse des impôts de production de 20 milliards d’euros sur deux ans, une mesure que le Medef réclamait depuis le début du quinquennat. C’est une mesure dans la pure logique libérale sans lien avec la pandémie. Et une fois de plus, sans aucune condition sociale (maintien de l’emploi) ou environnementale. D’ailleurs devant le Medef, Castex n’a pas évoqué la transition écologique ou à peine ! Lire la suite…


  4. Un plan régional de relance nécessaire mais insuffisant

    Écrit le 9 juillet 2020 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici l’intervention que j’ai faite lors de la session de juillet du Conseil régional des Pays de la Loire à propos du plan de relance proposé par la droite régionale, sur les aspects qui concerne la Commission où je siège (transition énergétique, logement et efficacité énergétique, Santé, économie circulaire…).  

    Je voudrais tout d’abord répondre à l’intervention agressive de la Présidente ce matin affirmant que « rien n’a été fait dans le mandat précédent pour la qualité de l’eau ». C’est faux, beaucoup a été fait même si on peut penser que cela était insuffisant. Il y a encore beaucoup à faire. Mais sans changement, par exemple, de certaines pratiques agricoles l’amélioration de la qualité des eaux sera difficile. Lire la suite…


  5. Pour pérenniser le centre de santé de Saint-Mars-La-Jaille

    Écrit le 8 juillet 2020 par Éric Thouzeau

    Je viens de signer un communiqué à la presse relatif au nécessaire engagement du conseil régional pour soutenir un centre de santé en Loire-Atlantique

    La Région des Pays de la Loire doit contribuer à la pérennité de l’activité du centre de santé de Saint-Mars-La-Jaille (44)

    Le centre de santé de Saint-Mars-La-Jaille, en Loire-Atlantique, rencontre aujourd’hui d’importantes difficultés qui menacent son avenir. Cet établissement de proximité, qui ne manque paradoxalement pas de patient.e.s, est nécessaire au territoire et à ses habitant.e.s. Nous demandons au Conseil régional de s’engager à fournir, en collaboration avec l’agence régionale de santé (ARS) et les communes concernées, un appui financier et technique pour garantir la pérennité de ce centre et, par-là même, assurer une offre de soins de proximité. Lire la suite…