RSS Feed
  1. Poursuivre dans la voie du rassemblement

    Écrit le 21 mai 2018 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ci-dessous un communiqué de presse du cercle de la Gauche démocratique et sociale de Loire-Atlantique (GDS 44) rappelant l’importance du front uni de la gauche qui s’est constitué pour la « marée populaire » 26 mai. Une semaine sociale importante commence avec les manifestations des 22 mai en défense des services publics, et du 26 mai pour s’opposer aux contre-réformes de Macron. GDS milite pour que les organisations politiques de la gauche se rassemblent et de fournissent un débouché politique au printemps social que connaît notre pays.

    Communiqué de presse de la Gauche démocratique et sociale (GDS44)

    Marée populaire le samedi 26 mai

    Un front uni de la gauche s’est constitué

    Une trentaine d’organisations (associations, syndicats et partis) se sont mises d’accord dans notre département  sur un texte d’appel à une « marée populaire le samedi 26 mai pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité ». Lire la suite…


  2. Front uni pour une marée populaire

    Écrit le 19 mai 2018 par Éric Thouzeau

    Le samedi 26 mai, à Nantes, à partir de 14h30 au miroir d’eau, un collectif unitaire composé 26 organisations locales (association, syndicats et partis politiques)  se joignent à l’appel national pour une « marée populaire ». Cette manifestation partira du miroir d’eau, remontera la rue Henri IV, puis passera sur le quai Ceineray jusqu’à la préfecture, pour reprendre ensuite le cours des 50 Otages jusqu’à Commerce, pour finir de nouveau, en passant par Bouffay, au miroir d’eau. Cette manifestation festive et unitaire souhaite promouvoir l’égalité, la justice sociale et la solidarité, contre la politique d’Emmanuel Macron. 

    Lire la suite…


  3. Le 22 mai, défendre le service public

    Écrit le 15 mai 2018 par Éric Thouzeau

    Depuis 30 ans, les néo-libéraux n’ont de cesse de s’en prendre aux services publics. Démantèlement et privatisation ont mis à mal les services publics des Télécommunications, de la Poste et de l’Energie. Les méthodes du privé, la place des cliniques privées ont mis à mal l’hôpital public et menacent notre système de santé. Cette attaque de la sphère marchande contre les services publics se focalise aujourd’hui contre l’entreprise publique ferroviaire SNCF.

    Casser le droit du travail, réduire les moyens publics contre la fraude fiscale, développer le privé dans les transports, la santé, l’école, la protection sociale … tel est le projet macronien.

    C’est totalement absurde car la présence publique est absolument nécessaire au développement économique.

    Macron va plus loin que tous les gouvernements précédents

    Transformer le pays, pour lui,  c’est remettre en cause son modèle social et son modèle du service public alors qu’il faudrait le développer, l’améliorer, en faire un modèle pour l’Europe. Lire la suite…


  4. Plan régional santé : nous tirons le signal d’alarme

    Écrit le 22 avril 2018 par Éric Thouzeau

    Lors de la Commission permanente du 20 avril, la Région a donné un avis favorable au projet régional de santé 2018-2022 de l’Agence régionale de la Santé (ARS). Cet avis favorable, assorti de peu de remarques, démontre un manque de mobilisation à l’heure où le système de santé est malade et subit de très fortes contraintes budgétaires. Pour sonner l’alarme, les élus du groupe SERR (socialiste, écologiste, radical et républicain)  ont voté contre ce rapport et demandent à la Présidente d’agir auprès du gouvernement pour que notre région dispose des moyens pour assurer un bon accès aux soins à tous nos concitoyens.

    En commission « environnement, territoires et santé », j’étais intervenu pour rappeler que l’ARS n’a pas pour seule fonction de définir des orientations en matière de santé, mais a également une fonction de gestion et de « rationalisation de l’offre de soins ». J’avais à cette occasion insisté sur la situation difficile des Ehpad que la grève des personnels dans les Ehpad a mis en lumière, ou sur la question de la démographie médicale et l’insuffisance des mesures mises en oeuvre pour lutter contre les déserts médicaux. Ci-dessous le communiqué de presse.
    Lire la suite…


  5. Centre Beautour : pas de désengagement sans garanties !

    Écrit le 22 avril 2018 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici un communiqué du groupe socialiste écologiste, radical et républicain du Conseil régional des pays de la Loire à propos de l’avenir du centre Beautour (85).

    L’association Georges Durand-Beautour vient de lancer une pétition pour demander le maintien et le développement du centre régional de la biodiversité de Beautour. Alors que la Région a annoncé son désengagement, nous soutenons cette pétition, nous la signons, et nous demandons à Christelle Morançais de ne pas se précipiter sans avoir des garanties sur la faisabilité du projet porté par La Roche-sur-Yon agglomération, notamment sur le maintien de l’activité de recherche et de découverte de la biodiversité. Lire la suite…