RSS Feed

Appel à un comité de liaison : Travaillons ensemble 44

Écrit le 12 décembre 2017 par Éric Thouzeau

Photo Ouest-France

Je reproduis ici un appel intitulé « Travaillons ensemble ». La base de cet appel : la reconnaissance du bilan désastreux du quinquennat de F.Hollande et la caractérisation de la politique menée par le gouvernement actuel comme étant sans ambiguïté de droite. Une volonté commune : travailler à une convergence d’action des forces de gauche associatives, écologistes et du mouvement social pour faire reculer les politiques libérales et contribuer à l’émergence d’une alternative de gauche majoritaire. Les premier signataires de cet appel (dont je fais partie) sont des militants syndicaux ou associatifs ainsi que des militant.e.s politiques de différentes sensibilités appartenant à des partis (Europe écologie les verts, Parti communiste, Parti socialiste) ou à des mouvements (Gauche démocratique et sociale, Génération.s)Pour tout contact avec le collectif : contact@travaillons-ensemble-44.org

Appel à un collectif unitaire, ouvert et pluraliste

Après le bilan désastreux du quinquennat de F.Hollande, la politique d’E.Macron, qui apparaît comme le président des riches, est aujourd’hui contestée.

Le rejet massif de la loi El Khomri en 2016 se retrouve aujourd’hui dans le refus des ordonnances anti sociales qui aggravent la casse du droit du travail. Le social reste au cœur des préoccupations d’une majorité de jeunes, de salariés, de retraités.

La remise en cause des APL, des emplois aidés, du financement du logement social et des dotations de l’État aux collectivités locales, l’augmentation de la CSG et les menaces sur la protection sociale ont été très vite contestées. La baisse de popularité d’un Président élu par défaut s’explique d’abord par cette réalité.

Quant aux attentes en termes de transition écologique, de démocratie, de solidarité avec les migrants … elles risquent, sans aucun doute, d’être tout autant déçues par la politique gouvernementale.

Travailler ensemble à une alternative sociale et écologique

Face à une politique gouvernementale clairement de droite, nous appelons et œuvrons au développement des mobilisations sociales, écologiques, féministes et démocratiques.

Ensemble nous voulons travailler au rassemblement de toutes les forces disponibles pour faire reculer les politiques libérales et autoritaires. Une convergence d’action des forces de gauche, associatives, écologistes et du mouvement social  peut être de nature à redonner confiance.

Les propositions d’alternatives ne manquent pas pour répondre aux urgences sociales et écologiques, et transformer la société. A partir de nos dynamiques diverses, faisons en sorte qu’une alternative majoritaire existe. Nous sommes une force et nous avons besoin de passerelles de débats entre mouvements tant sur le plan politique, syndical qu’associatif ou citoyen !

Ensemble, nous pouvons faire reculer le gouvernement Macron et obtenir des avancées  pour améliorer la vie, les conditions de travail et d’existence de nos concitoyen.ne.s, pour privilégier l’intérêt des salarié.e.s à celui de la finance, pour défendre les services publics, pour imposer une transition écologique et pérenne respectueuse de l’Humain et de notre planète, pour l’égalité de toutes et tous et le même accès aux droits, pour développer les solidarités locales, nationales et internationales …

Constituer un collectif unitaire, ouvert et pluraliste

C’est pourquoi nous appelons à la constitution d’un collectif départemental de liaison ouvert et pluraliste. Un collectif unitaire de la gauche sociale, écologiste, féministe,  intellectuelle, culturelle. Toutes les forces peuvent y contribuer ! Quels que soient nos engagements politiques, syndicaux, associatifs, que l’on soit salarié.e, jeune, retraité.e, sans emploi, intellectuel.le, artiste … le ciment de notre rassemblement c’est la volonté de vivre mieux, de transformer ensemble notre société.

Se rassembler, échanger, débattre et lutter

Sans attendre, nous appelons à rejoindre toutes les initiatives unitaires, notamment les mobilisations intersyndicales, de lutte contre une politique libérale qui accroît les inégalités et accentue les cadeaux au profit d’une minorité aisée.

Sans attendre, nous nous engageons à organiser, dans les semaines et les mois à venir, tous les débats, toutes les rencontres, tous les échanges qui contribueront à l’émergence d’une alternative de gauche et écologique en Loire-Atlantique, respectueuse des sensibilités de chacun-e,

Premier signataires :

Fabrice Bazin (Elu, St-Nazaire), Michel Bedel (ancien élu, Rezé ; militant associatif), Emilie Bellin (syndicaliste), MarieAnnick Benatre (élue, Nantes), Emmanuelle Bizeul (élue, Saint-Nazaire), Nathalie Blin (élue, Nantes), Emilie Bourdon (syndicaliste), Hervé Braire (élu, Saint-Nazaire), Philippe Brard (militant associatif), Michel Brochu (ancien élu, Rezé ; militant associatif), Jean Brunacci (syndicaliste), Sandrine Buchoux (élue, Saint-Herblain), Catherine Bassani (élue, Nantes), Nicolas Carrey (syndicaliste),  Joël Castex (élu, Bouguenais), Mahel Coppey (élue, Nantes), Bertrand Corvez (syndicaliste), Eric Couvez (syndicaliste), Dominique Duclos (élu, Bouguenais), Katell Favennec (élue, Nantes),  Maëlle Fougère (syndicaliste), Brice Giraudet (syndicaliste), Alain Gralepois (ancien élu, Région), Vincent Grenier, Marcel Guille (syndicaliste), Thibaut Guiné (syndicaliste), Brigitte Héridel (élue, Vertou), Michel Laboureur (syndicaliste), Pauline Langlois (syndicaliste), Nicolas Lecoq, Martine Lejeune (élue, Bouguenais), Judith Leray (élue, Saint-Etienne de Montluc), Gauthier Lorthiois (élu, Bouguenais), Véronique Mahé (élue, Saint-Joachim), Pedro Maia (élu, Gorges), Alain Manara (élu Saint-Nazaire), Valentin Marchand (militant associatif) ,  Gilles Nicolas (élu, Nantes), Laurent Noblet (élu, Saint- Herblain), Franck Noury (élu, Nantes), Nicolas Martin (élu, Nantes),  Mireille Pernot ( élue Rezé), Pascal Pontac (syndicaliste), Pascal Pras (élu, Saint Jean de Boiseau),  Yvon Renevot (CC Carene), Marie-Claude Robin (syndicaliste), Catherine Rouge (élue, Saint-Nazaire), Robin Salecroix (élu Nantes), Aymeric Seassau (élu, Nantes), Jérôme Sulim (ancien élu, Nantes), René Seiller (syndicaliste), Maurice Suriray (militant associatif),  Jean-François Tallio (élu, Saint-Herblain), Hervé Tessier(militant associatif), Jacques Testard, Eric Thouzeau (élu, Région),  Nina Tilmont (syndicaliste), Catherine Touchefeu (élue, Département), Jean-Luc Tréberne (ancien élu Rezé ; militant associatif), Sarah Trichet-Allaire (élue, Saint-Nazaire)

 


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *