RSS Feed

Catégorie : Actualité

  1. Imposer l’unité des gauches sociales et écologistes

    Écrit le 4 septembre 2021 par Éric Thouzeau

    Un français sur cinq vit dans la pauvreté, telle est la conclusion d’une récente étude de l’Insee (1) qui tient compte d’une trentaine d’indicateurs reposant sur le revenu et les conditions de vie. La faiblesse de revenu et le mal logement en sont les principales raisons.

    Augmenter les salaires

    Pas étonnant que la fiche de paye, le coeur de la question sociale, revienne sur le devant de la scène. Même le patron du Medef en parle…mais il ne faut pas croire que le patronat se résoudra à augmenter les salaires sans mobilisation sociale. Quant à l’Etat employeur, il est toujours aux abonnés absents sur ce registre. Le Ségur de la Santé ou les primes de Blanquer aux enseignants sont largement insuffisants. Et de trop nombreux étudiants sont dans la galère. Lire la suite…


  2. Pourquoi actuellement je ne manifeste pas le samedi

    Écrit le 22 août 2021 par Éric Thouzeau

    Alors que j’ai manifesté de très nombreuses fois aux côtés des Gilets jaunes, je ne manifeste pas tous ces samedis de juillet et août. Pourtant, il y aurait matière à le faire, mais à condition de mettre en avant des revendications pour une vraie politique publique de santé, mais pas pour « la liberté de se vacciner ou non ». La vaccination ne peut pas, ne doit pas être une affaire individuelle, elle est un choix collectif à condition de chercher à convaincre. La gestion de la pandémie par Macron  et les siens depuis le début est catastrophique et a malheureusement accru la défiance. Les syndicats de salarié.e.s et la gauche se doivent de reprendre la main.

    Sans prétendre à aucune compétence particulière en matière médicale, je suis convaincu que la vaccination apparaît essentielle puisqu’elle empêche dans la majorité des cas les formes graves de la maladie et ralentit les contaminations. Généralisée, elle rend moins probable de nouveaux confinements (1). Le vaccin est aujourd’hui le seul outil véritable contre le virus, les médicaments ne semblent pas encore au point. Ce qui se passe aux Antilles illustre le propos sur la nécessité de se vacciner.

    La vaccination n’est pas une affaire individuelle

    Malheureusement, en imposant avec le passe sanitaire une sorte d’obligation vaccinale qui ne dit pas son nom, Macron renvoie à chaque individu la décision de se vacciner ou non. La vaccination devient alors une responsabilité individuelle et non une décision  collective. Ce n’est pas étonnant car Macron incarne la transmission des « valeurs » de l’entreprise néo-libérale au monde politique. L’idéologie néo-libérale c’est de faire croire à chacun qu’il est maître de son destin. Il suffit de « traverser la rue pour trouver un travail » comme le dit Macron. Il y a donc « les gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien », ceux qui se sont donnés la peine de réussir et les autres. C’est pourquoi sa politique en matière de vaccination renvoie à chacun la question de la vaccination. Sans oublier que l’obsession du gouvernement est d’empêcher une nouvelle paralysie de l’économie qui nuirait aux affaires du patronat, et donc d’éviter tout nouveau confinement. Lire la suite…


  3. Journée de défense des services publics à Saumur

    Écrit le 20 juillet 2021 par Éric Thouzeau

    Pour la défense des services publics, j’ai participé à un rassemblement à Saumur organisé par la CGT au cours duquel j’ai pris la parole au nom de la Gauche démocratique et sociale (GDS). Ci-dessous le reportage fait par une télé locale associative et participative  (Télé pop).  on y retrouve mon intervention (à partir de 8 minutes 30).

     


  4. Le deuxième tour des élections régionales

    Écrit le 25 juin 2021 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici un communiqué de la Gauche démocratique et sociale (GDS) des Pays de la Loire.

    Le premier tour des élections régionales a été marqué par un niveau d’abstention jamais vu dans l’histoire de la Cinquième République. La région des Pays de la Loire a été particulièrement impactée (troisième plus haut niveau d’abstention au plan national). Cette abstention record est l’indiscutable indice d’une crise démocratique d’une République à bout de souffle. Pour la Gauche Démocratique et Sociale, cela doit pousser la gauche à adopter comme revendication la création d’une Sixième République à travers un processus constituant permettant l’émergence d’une république démocratique et sociale faisant toute sa place à la démocratie participative et à une véritable décentralisation. Lire la suite…


  5. Une profonde crise démocratique

    Écrit le 22 juin 2021 par Éric Thouzeau

    La très faible participation aux scrutins du 20 juin est historique. C’est un évènement majeur. On peut certes constater un échec cinglant pour le parti macroniste, A gauche, on peut aussi voir une confirmation : si les formations de la gauche et de l’écologie partent séparées en 2022, elles n’atteindront pas le second tour de la présidentielle faute de dynamique unitaire nationale. Quant à l’extrême-droite, est-ce raisonnable de conclure à sa régression quand il y a un tel taux d’abstention dans le pays ? Commenter les seuls suffrages exprimés serait une erreur et est une insulte faite aux 66,7 % de non votants.

    Lire la suite…