RSS Feed

Catégorie : Actualité

  1. Une exigence intellectuelle nullement affadie

    Écrit le 11 octobre 2017 par Éric Thouzeau

    Si l’on en croit Presse-Océan (11/10/17), Johanna Rolland aurait déclaré à propos du Parti socialiste : « Les logiques de courant ont affadi l’exigence intellectuelle ». Ce propos me surprend. A-t-il été vraiment tenu ? Il correspond malheureusement à une petite musique que l’on entend chez ceux que l’on appelle au PS  les hollandais. Celles et ceux qui ont soutenu jusqu’au bout les orientations de François Hollande durant son septennat expliquent l’échec du président sortant par l’existence des courants au sein du PS. 

    Toute l’histoire du socialisme français est pourtant faite du débat entre différentes familles de pensée de la gauche. La première unification du socialisme eut lieu avec la création de la section française de l’internationale ouvrière (SFIO) en 1905, fusion de nombreux courants se réclamant du socialisme. Nul évidemment ne peut dire que les débats Jaurès-Guesde étaient affadissants intellectuellement. Lire la suite…


  2. Nous ne pouvons l’accepter !

    Écrit le 29 septembre 2017 par Éric Thouzeau

    A gauche pour gagner44 (AGPG44) regroupe les militant.e.s socialistes de Loire-Atlantique qui se sont opposé.e.s au CICE, à la déchéance de nationalité et à la loi El Khomri, trois questions qui ont entraîné une coupure entre le PS et l’électorat de gauche. Ci-dessous le communiqué de presse d’AGPG44 suite au vote du 28 septembre auquel les militant.e.s socialistes étaient convié.e.s.

    Les militant.e.s socialistes étaient appelé.e.s à voter sur une « feuille de route nationale » le 28 septembre. Il fallait s’y attendre : peu, très peu de militant.e.s socialistes sont venu.e.s voter que ce soit au plan national comme au plan départemental. Il faut dire que le contenu du questionnaire soumis  au vote des militant.e.s du PS comportait une majorité de question sans intérêt : aucun des problèmes de fond auxquels est confronté le PS n’y était abordé. Il est compréhensible que nombre de militant.e.s n’aient pas eu envie de se déplacer pour aller voter. Lire la suite…


  3. Face aux attaques de Macron, se rassembler à gauche

    Écrit le 27 septembre 2017 par Éric Thouzeau

    Macron vient de connaître sa première claque électorale. Certes, pour l’essentiel, ce ne sont que les élus locaux qui ont voté aux sénatoriales, mais ils reflètent bien ce qui se passe dans le pays : la macromania est finie, la nature de droite de la politique menée par l’exécutif apparaît clairement. D’ailleurs, le seul secteur de l’opinion où la popularité de Macron progresse, c’est l’électorat de droite, Chez les ouvriers et les employés, le rejet de Macron est de plus en plus fort.

    Un gouvernement qui attaque tous azimuts

    Les ordonnances sur le Code du travail sont totalement en faveur du patronat. Macron s’empresse de les signer dans une mise en scène digne de l’Ancien régime. Il envoie la police pour casser la grève des routiers. Une réponse unitaire intersyndicale est plus que jamais nécessaire. C’est possible le 10 octobre dans la Fonction publique, ou chez les retraités, cela doit l’être au plan interprofessionnel. Même la CFE-CGC « appelle à un mouvement unitaire » ! Lire la suite…


  4. Débattre d’abord de l’inventaire et de l’orientation

    Écrit le 19 septembre 2017 par Éric Thouzeau

    Depuis le dernier congrès du PS, nous avons obtenu la publication d’une tribune dans chaque numéro du journal du PS44 qui est adressé à tous les adhérents socialistes de Loire-Atlantique. Ce mois-ci, la majorité souhaitait qu’il y ait une tribune commune à toutes les motions pour s’adresser ensemble aux militants sur le thème de la refondation du PS. Nous avons refusé. L’unanimisme serait la plus mauvaise des attitudes après toutes les déroutes électorales subies par le PS. Sans débat de fond sur la ligne politique d’une direction responsable de la crise actuelle, il n’y aura pas de reconstruction réellement possible. Je reproduis ci-dessous la tribune de la gauche du PS44 de ce mois-ci.

    Pourquoi le Parti n’a-t-il pas consulté les militants lorsque le gouvernement Hollande a décidé le CICE (sans contrepartie) ou la loi El Khomri ? Ces deux mesures n’étaient pas dans le programme de 2012 et elles ont, avec la déchéance de nationalité, entraîné une coupure profonde avec l’électorat de gauche. Aujourd’hui oui, il est plus que temps de donner la parole aux militants et aux sympathisants. Lire la suite…


  5. Travaillons ensemble

    Écrit le 15 septembre 2017 par Éric Thouzeau

    Que des élus et des personnalités de différentes sensibilités de la gauche lancent ensemble un appel au travail en commun, c’est une bonne nouvelle. Que cet appel « Travaillons ensemble » acte la mise sur pied d’un comité de liaison ouvert et pluraliste, avec un bulletin de liaison, c’est une excellente chose. Reste à se rassembler « partout dans des collectifs unitaires de la gauche sociale, écologiste, intellectuelle ou culturelle » comme l’indique cet appel dont je suis signataire. E.Th

    Les propositions d’alternatives sont présentes dans la société.

    Le rejet massif de la loi El Khomri en 2016 reste prégnant. Il conduit au rejet des ordonnances anti sociales qui vont aggraver la casse du droit du travail. Le social reste au cœur des préoccupations d’une majorité de jeunes, de salariés, de retraités.

    La mise en cause des APL, des emplois aidés, l’augmentation de la CSG ont été rejetées dès cet été. La baisse de popularité d’un Président élu par défaut s’explique d’abord par cette réalité.

    Quant aux attentes en termes de transition écologiste, de démocratie, de solidarité avec les migrants … elles risquent, sans aucun doute, d’être tout autant balayées. Lire la suite…