RSS Feed

Crimes odieux et vraisemblablement racistes !

Écrit le 19 mars 2012 par Éric Thouzeau

L’heure est bien sûr au recueillement, avec une pensée émue pour les familles des victimes des deux tueries de Toulouse et de celle de Montauban.

Car il semble bien qu’un lien soit à faire entre les attentats perpétrés contre les jeunes militaires et l’assassinat de 4 jeunes toulousains devant une école juive ce matin. Un même procédé, une même arme. Et surtout des victimes d’origine maghrébine, antillaise, ou de confession israélite. Crimes odieux et vraisemblablement racistes !

Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde (Bertolt Brecht) !

L’heure est au recueillement, pas à la polémique. Demain, il sera temps de parler de la surenchère électorale que certains mènent à droite et à l’extrême-droite contre les « étrangers », l’immigration, la viande halal ou casher…Que ce climat pousse certaines têtes brûlées à la haine et au crime, cela se pourrait. Malheureusement !


Un commentaire »

  1. PL dit :

    On peut également penser (l’un n’empêche pas l’autre) qu’il s’agit de crimes commis par un fou, tout comme celui commis dans la région nantaise sur une jeunbe fille(presse océan de ce matin).
    On voit là entre autres le résultat de 10 années de démolition systématique de la psychiatrie en France : suppression des centres médico-psyhologiques, diminution du nombre de lits et des personnels, diminution ou quasi suppression des subventions aux organismes de suivi post-psychiatriques et bien entendu pénalisation des délits et crîmes commis par des aliénés.
    Il y a aujourd’hui des personnes dangereuses (pour elles et leur entourage) qui circulent librement en France faute de soins et prise en charge. Le seul avenir que leur promet Sarkozy c’est la prison et la camisole chimique (à la grande satisfaction des laboratoires). On peut aussi ajouter que ces malades sont des proies faciles pour toute la propagande raciste, xénophobe et apocalyptique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *