RSS Feed

De Rugy contre la gratuité des transports. Bizarre pour un ministre de l’écologie ?

Écrit le 13 juin 2019 par Éric Thouzeau

Un nouveau communiqué de GDS44 après l’étonnante déclaration du macroniste De Rugy contre la gratuité des transports.

Johanna Rolland vient d’annoncer qu’elle proposera une baisse des abonnements de transport et la gratuité des transports en commun les samedis et dimanches. La ville de Dunkerque avait elle aussi commencé par la gratuité les week-ends, avant de l’étendre à tous les jours de l’année. Les habitants de cette ville ont plébiscité la mesure, et l’usage du transport en commun public y a explosé. La gratuité a un coût. Elle nécessité aussi des investissements pour faire face à l’augmentation du nombre d’usagers. Cela nécessite des choix. Gouverner c’est choisir !

Pour les militant.e.s du réseau de la Gauche démocratique et sociale (GDS), l’annonce faite à Nantes doit concerner également les jours fériés et les jours de pics de pollution. Elle doit surtout s’inscrire dans un projet et une volonté d’atteindre la gratuité toute l’année. C’est à la fois une mesure sociale, et une volonté de lutter contre les embouteillages et la pollution de l’air. Oui une gauche sociale et écologique doit favoriser, pour les transports du quotidien, le développement des déplacements doux et les transports en commun.

Le très macroniste François de Rugy a condamné l’annonce de la gratuité des transports le week-end à Nantes. Bizarre pour un ministre de l’écologie ? A moins que ce soit le toujours possible candidat à la mairie de Nantes qui s’exprime. Les nantais sont prévenus : la droite macroniste s’oppose à des décisions qui visent à faciliter les déplacements dans l’agglomération nantaise.

La responsabilité de toutes les composantes de la gauche et de l’écologie est grande. Il faut se rassembler, sans aucune exclusive à gauche, et empêcher les néo-libéraux amis du président des riches de faire de Nantes un bastion macroniste. Se rassembler sur une plateforme pour une action municipale sociale et écologique de proximité, c’est ce que propose la Gauche démocratique et sociale (GDS).


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *