RSS Feed

Filoche antisémite ? Non !

Écrit le 21 novembre 2017 par Éric Thouzeau

Je reproduis ici le communiqué de la Gauche Démocratique et sociale ,réseau de militant.e.s de gauche regroupés autour de la revue Démocratie & Socialisme dont Gérard Filoche est un des fondateurs, à propos du photomontage antisémite qu’il a malheureusement retweeté, puis très vite retiré lorsqu’il s’est aperçu de son caractère abject. Par ailleurs, on peut lire la lettre que Gérard Filoche vient d’adresser à Rachid Temal (coordinateur du PS). Chacun connaît les combats menés par Gérard Filoche depuis 50 ans, nul ne peut sérieusement le soupçonner d’antisémitisme !

Dans la nuit de vendredi 17 novembre à samedi 18 novembre, notre camarade Gérard Filoche a renvoyé par Tweeter une image puis l’a très vite retirée avec ses excuses. C’était un manque de vigilance et une erreur de taille : il n’avait vu que le premier plan de l’image, pas les drapeaux israélien et américain ni les personnages dans le fond. Ce photo-montage venu de la fachosphère antisémite est évidemment abject.

Personne ne peut supposer une seconde que Gérard Filoche puisse partager ce que cette image recèle.

Toute sa vie militante en témoigne. Il a analysé la tragédie des années 30. Il en a tiré des leçons pour toute sa vie politique en particulier la tragédie que constitue la division de la gauche lorsque la droite, l’extrême droite rêvent de casser les acquis des salariés.

Il sait, avec Jean Jaurès, que « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ».

Gérard Filoche a participé à la création de SOS Racisme et a toujours combattu l’antisémitisme et le racisme. Il a combattu  tout autant l’homophobie, s’est mobilisé pour les droits des femmes. Et son combat principal, c’est de mettre « le social au cœur » pour améliorer la vie de la majorité qui travaille, qui aspire à travailler ou qui veut profiter d’une retraite paisible.

C’est un combat ici, en Europe et à l’échelle internationale. Il puise une partie de sa réflexion dans les expériences au Portugal, dans celle de Bernie Sanders aux USA ou de Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne.

Il réfléchit en permanence avec des syndicalistes de France et d’Europe pour élargir ce combat.

C’est un socialiste authentique, unitaire, de gauche !

Nous ne pouvons donc accepter un seul instant que sa négligence -coupable- serve de prétexte à une campagne de dénigrement  de l’homme et des idées qu’il défend.

Filoche dérange.

Sans doute Filoche dérange-t-il : il dérange parce qu’il ose dénoncer haut et fort la politique thatchérienne de Macron et de ses soutiens. Il dérange parce qu’il s’en prend à ces financiers et patrons du CAC 40 et des multinationales qui cachent leur argent dans les paradis fiscaux.

Macron est leur représentant et Filoche veut le démasquer, démontrer son illégitimité, son extrémisme néolibéral et rassembler pour imposer un autre partage des richesses. Il est le porte-parole des sans-voix. Et Macron et ses soutiens aimeraient le faire taire.

Des dirigeants du Parti socialiste – aphone depuis la défaite électorale qu’il a subie en tournant le dos à ses propres engagements – retrouvent de la voix pour fustiger un de ses représentants.

Rassemblement pour battre Macron

Parlons du fond, parlons aux salariés, aux jeunes, aux retraités qui vont profondément souffrir de la politique mise en place à coups d’ordonnances. Obligeons Macron à reculer. Proposons une autre voie que la soumission à Macron, celle que devraient prendre toutes celles et tous ceux qui se disent de gauche : construire une alternative, à la fois à l’extrême-droite et à l’extrémisme néolibéral de Macron. Faisons grandir la mobilisation sur le social, la démocratie, la transition écologique …

19 novembre 2017

 


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *