RSS Feed

Soutien aux salariés de l’aéronautique

Écrit le 2 juillet 2020 par Éric Thouzeau

Je reproduis ici un Communiqué de presse de la Gauche démocratique et sociale (GDS44) dénonçant la brutalité des suppressions d’emplois annoncée par ladirection d’Airbus.

Airbus supprime plus de 1000 emplois en Loire-Atlantique

Soutien aux salariés de l’aéronautique

La Gauche démocratique et sociale de Loire-Atlantique (GDS44) dénonce le plan d’une brutalité extrême que la direction d’Airbus vient d’annoncer : disparition de 484 empois à Nantes, 386 à Saint-Nazaire et 201 à Stelia-Aerospace. Ces suppressions d’emplois à Airbus risquent d’entraîner une hémorragie tout aussi grave chez les nombreux sous-traitants d’Airbus dans notre département.

GDS44 appelle à soutenir les mobilisations que les salariés d’Airbus vont décider avec leurs organisations syndicales. Il faut exiger du gouvernement l’interdiction des licenciements annoncés.

Si le chômage dans notre département était, avant la crise sanitaire, plus faible qu’ailleurs c’était dû au fait que notre région avait conservé un potentiel industriel important. Le plan annoncé par Airbus est un acte de désindustrialisation inacceptable.

Le plan de charge d’Airbus est encore bien fourni. Des salariés  qui étaient en chômage partiel sont d’ailleurs rappelés pour travailler sur leurs jours fériés.

Airbus reçoit d’importantes aides publiques depuis de nombreuses années. Que les impôts des citoyens servent à financer des licenciements est scandaleux. Les difficultés conjoncturelles peuvent être surmontées (formations, maintien du chômage partiel…) afin que les compétences ne disparaissent pas.

La transition écologique nécessite certainement des reconversions dans l’industrie comme dans tous les secteurs d’activité. Cela ne peut pas se faire en envoyant au chômage des milliers de salariés. Tout au contraire, c’est en s’appuyant sur les savoir-faire des salariés qu’une transition écologique dans la justice sociale est possible.


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *