RSS Feed

Archéologie de la Loire à Rezé

Écrit le 20 juin 2012 par Éric Thouzeau

La Loire, dessus, dessous,. Archéologie d'un fleuveJ’ai eu le plaisir de représenter le Conseil régional à Rezé mardi dernier. Un double plaisir puisque Rezé, c’est  la ville où je suis né, et où j’ai vécu les 20 premières années de ma vie, et où une grande partie de ma famille habite. Il s’agissait du vernissage de l’exposition « La Loire, dessus, dessous. Archéologie d’un fleuve ». Du 15 juin au 30 septembre 2012, l’Espace Diderot à Rezé accueille cette exposition consacrée à la Loire géographique et historique. Elle dresse le bilan de 40 années de recherches archéologiques. Il s’agit d’une exposition interrégionale et itinérante, portée par le musée de la Loire de Cosne-sur-Loire, le musée de la Marine de Loire de Châteauneuf-sur-Loire,  le musée Dobrée et la ville de Rezé.

De Montsoreau (dans le Maine-et-Loire) à l’océan, la Région des Pays de la Loire est traversée par le fleuve qui lui donne son nom et qui est partie intégrante de son identité.

Au fil des siècles, les fleuves ont toujours été des éléments déterminants du progrès humain dans toutes ses composantes. Parce qu’ils constituaient des voies de transport indispensables et disposaient de ressources incontournables, ils ont été au centre des préoccupations humaines et un espace privilégié pour l’implantation des sociétés.

Espaces d’échanges, de partage et de commerce, les fleuves doivent continuer à jouer un rôle prépondérant dans le monde de demain.

La Loire est marquée par son histoire. Les données archéologiques et historiques enrichissent les connaissances sur l’évolution du fleuve depuis deux millénaires. Et c’est un morceau de cette histoire que retrace  l’exposition « La Loire, dessus, dessous. Archéologie d’un fleuve ».

Découvrir son histoire

Rezé a choisi de faire vivre les traces de son passé  et de le faire dialoguer avec le présent, sur le site de Saint-Lupien, entre autres.

Pour la Région des Pays de la Loire, l’enjeu est bien celui-ci ! Il ne s’agit pas de restaurer un patrimoine bâti pour se limiter à la contemplation des belles pierres ou de vestiges. Il s’agit de mettre en évidence cet héritage, de le rendre compréhensible pour tous et de le confronter au temps présent. Découvrir son histoire, c’est aussi faire face à ses aspects les plus positifs comme à ses heures les plus sombres : je pense par exemple aux rôles de la Loire, de l’Océan qui ont fait de Nantes un port important de l’horrible commerce négrier.

L’empreinte du fleuve

La Loire est un élément identifiant de notre territoire, de Fontevraud  à Saint-Nazaire. Elle représente une richesse naturelle mais aussi culturelle très importante dont nous n’avons pas fini de découvrir l’ampleur. L’exposition de ce soir nous rappelle opportunément que la Loire n’est pas aussi sauvage qu’on le dit souvent, mais qu’elle est depuis bien longtemps humanisée.

À Rezé, comme sur l’ensemble de son cours, la Loire détermine depuis des siècles les modes de vie, l’habitat, l’économie.

L’archéologie subaquatique permet d’en retrouver les traces, et la pirogue carolingienne exposée est un témoignage précieux du rapport de l’homme au fleuve. Au-dessus, l’empreinte du fleuve se trouve dans toutes les activités qui s’en approchent. Diversité d’activités, on pense aussi bien aux quais et entrepôts de Rezé qu’ aux pêcheries de Montjean pour ne citer que deux exemples.

À l’heure où le Conseil régional tient des assises régionales de la Loire, et a engagé une réflexion pour élaborer et coordonner un plan d’actions concerté en faveur de la Loire et de l’estuaire, l’exposition présentée aujourd’hui nous rappelle que le patrimoine historique est une richesse qui contribue à la renommée de la Loire. Merci à Rezé d’accueillir cette belle exposition !

Rezé et son patrimoine

Dans le cadre de sa politique d’action culturelle, la commune de Rezé vise la valorisation de son patrimoine avec la mise en place notamment d’un Centre d’Interprétation et d’Animation du Patrimoine (CIAP). C’est en préfiguration de ce nouvel équipement qui sera installé sur le site archéologique de Saint-Lupien, que la commune de Rezé accueille l’exposition inaugurée le 19 juin.

Rezé possède une importante réserve archéologique sur le site de Saint-Lupien. De nombreuses campagnes de fouilles ont eu lieu depuis vingt-cinq ans. La commune a mis en place un chantier école pour réaliser ces fouilles. Celles-ci sont effectuées par une trentaine de jeunes étudiants en archéologie de l’Université de Nantes.

Des activités pédagogiques et de médiation culturelle, menées tout au long de l’année autour du patrimoine archéologique de la commune de Rezé, accompagnent toutes ces actions.

Encore merci à Rezé !


La Loire dessus dessous archéologie d’un fleuve par CosneTV


Un commentaire »

  1. PICOT MICHEL dit :

    Très bonne initiative de la part de REZE d avoir décidé de créer cette exposition culturelle de grande importance.je vais donc me rendre ces jours- ci pour découvrir tous les les bienfaits apportée par la Loire ,commerce,échanges entre provinces échanges internationaux avec L ASIE ,L AMERIQUE ou le MOYEN ORIENT grace aux ports de NANTES et ST NAZAIRE .je souhaite donc que de nombreux camarades socialistes se déplacent pour voir les richesses que nous disposons pour que notre Région :des Pays de Loire se développe.A bientot pour en parler ensembles avec d autres camarades .Bonsoir Eric et reçois mes amitiés socialistes M.Picot ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *