RSS Feed

« Ce que soulève la jupe », l’initiative d’une jeunesse qui agit

Écrit le 16 mai 2014 par Éric Thouzeau

IMG_6504_Fotor_2En compagnie de mon collègue Alain Gralepois, Vice-président du Conseil régional et père d’une élève du lycée Clémenceau, j‘étais ce jeudi midi aux côtés des jeunes de ce lycée qui s’étaient rassemblés devant l’établissement pour défendre leur initiative d’organiser la « Journée de la Jupe » ce vendredi. Face aux réactionnaires de la « Manif pour tous » (qui porte décidément bien mal son nom…) venus faire une nouvelle fois la preuve de leur vision rétrograde de la société, ces jeunes lycéen-ne-s ont affirmé leur volonté de lutter à leur façon contre le sexisme et les discriminations. Le groupe socialiste du Conseil régional a publié un communiqué que je reproduis ci-dessous.

« Ce que soulève la jupe » : une initiative d’une jeunesse qui ose et agit !

« Que des lycéen-ne-s s’approprient les codes vestimentaires, pour les bouleverser et renverser les stéréotypes le temps d’une journée ;

Que des lycéen-ne-s prennent des initiatives pour éveiller les consciences et changer les comportements dans les lycées ;

Que des lycéens veuillent véhiculer un message de tolérance ;

Nous en sommes fiers ! Nous saluons cette initiative et cette jeunesse qui ose, qui se pose des questions, qui agit !

Que des réseaux sèment le trouble, fassent monter la polémique et les inquiétudes par la désinformation, comme cela a déjà été fait sur d’autres sujets, cela est troublant de bêtise et de mauvaise foi. Ces réseaux, rappelons-nous, n’ont pas hésité il y a quelques mois à retirer leurs enfants de l’école et faire courir de folles rumeurs sur de prétendus enseignements d’éducation sexuelle en classe de maternelle quand il était question de l’ABCD de l’égalité. Ces réseaux n’ont pas hésité à se cacher derrière leurs enfants, placés en dangereuses premières lignes des manifestations contre l’ouverture du mariage à tous les couples. Ces réseaux, qui n’hésitent pas à faire pâtir leurs enfants de leurs positions radicales et de leur défense de l’obscurantisme, nous refusons de les laisser jouer avec les mensonges et la peur ».


4 Comments »

  1. Louisette Guibert dit :

    Il faut faire remarquer aux membres de la manif pour tous que les prêtres qui les soutiennent, les plus réactionnaires portent non pas la jupe mais la robe, on les voit très régulièrement dans mon quartier. La question que je me pose, en vieille dame indigne, c’est de savoir s’ils sont nus dessous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *