RSS Feed

Démission de Rugy : logique mais pas suffisant

Écrit le 16 juillet 2019 par Éric Thouzeau

Suite à la démission de François De Rugy, la Gauche démocratique et sociale (GDS44) a publié un communiqué de presse.

Démission de François de Rugy : logique mais pas suffisant

François de Rugy vient de présenter sa démission. Il n’est, à cette heure, plus ministre. Cette décision est logique. Les femmes et les hommes politiques sont d’abord jaugés à l’aune de leur discours et de l’éventuel écart avec leurs actes. C’est cette distance entre le dire et le faire qui a causé sa démission. Cet écart rappelle celui constaté quotidiennement entre le discours écologique d’un gouvernement et ses actes qui, dans les faits, préserve les intérêts des grands groupes agro-industriels.

Cependant, nous nous interrogeons : François de Rugy peut-il rester député ? Peut-il préparer l’élection municipale de Nantes ? S’il admet lui-même devoir « prendre du recul », il ne peut pas ignorer ces deux questions. Pour la Gauche démocratique et sociale (GDS44), il est évident que la seule démission de son ministère sans démissionner de son mandat de député serait incompréhensible  aux yeux des électrices et électeurs de la première circonscription de Loire-Atlantique. Il en va de même pour l’élection municipale de mars 2020, à Nantes.

La nomination d’une nouvelle ou d’un nouveau ministre de la transition écologique, dont on sait d’expérience qu’elle est particulièrement regardée, scrutée, feuilletonnée, ne doit servir de paravent à François de Rugy. Les Nantaises et les Nantais ont le droit d’obtenir des réponses.


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *