RSS Feed

GDS apporte son soutien aux lycéens contre Parcours Sup

Écrit le 6 juin 2018 par Éric Thouzeau

Je reproduis ici un communiqué de presse du cercle de la Gauche démocratique et sociale de Loire-Atlantique (GDS 44) en soutien aux lycéens contre Parcours Sup.

A Nantes comme dans plusieurs autres villes, des manifestations lycéennes auront lieu le jeudi 7 juin pour dénoncer le scandale que constitue la procédure d’inscription dans l’enseignement supérieur dite Parcoursup.

Scandale car c’est en pleine préparation du Bac que le gouvernement a exercé une violence symbolique inédite sur les lycéens en en mettant sur liste d’attente depuis le 22 mai plusieurs centaines de milliers, provoquant démoralisation et humiliation.

Scandale car on observe déjà que ce sont les lycéens provenant de milieux populaires qui sont surtout mis sur la touche.

Scandale car très nombreux sont ceux et celles qui, bien qu’admis, ne le sont pas dans la filière de leur choix.

Scandale enfin que constitue la répression du mouvement lycéen qui conteste Parcoursup, notamment au lycée Arago à Paris : 102 jeunes ont été arrêtés le 22 mai dans ce lycée parisien, où ils voulaient tenir une AG , certains ont été gardés à vue deux jours.

C’est en fait un véritable choc de la sélection que subit la jeunesse scolarisée de notre pays. Il s’explique par l’idéologie libérale du gouvernement Macron (mise en concurrence des lycéens et de leurs établissements) et une politique austéritaire (création d’un nombre de places dans l’enseignement supérieur inférieur aux besoins).

La cercle de la Gauche démocratique et sociale de Loire-Atlantique (GDS 44) soutient la lutte légitime de la jeunesse pour :

  • le droit à l’éducation pour toutes et tous et en particulier la défense du baccalauréat comme premier grade universitaire, seule condition pour s’inscrire dans la filière universitaire de son choix
  • le recrutement massif d’enseignants, y compris pour accompagner dans leurs parcours les étudiants, et un plan pour augmenter les capacités d’accueil des universités
  • l’abrogation de la loi ORE dont Parcoursup fait partie.

Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *