RSS Feed

Jeunes citoyens d’Europe

Écrit le 29 mai 2015 par Éric Thouzeau

Agir en EuropeJe viens d’accueillir à l’Hôtel de Région des jeunes européens (membres d’associations européennes de jeunesse et d’éducation populaire) réunis par la Fédération des amicales laïques (FAL) pour une initiative intitulée « Agir en Europe« . Je reproduis ci-dessous l’intervention que j’ai faite au nom du Conseil régional. A noter, comme l’a fait le Président du forum civique européen (émanation la Ligue de l’Enseignement), que ce séminaire se tenait (hasard du calendrier ? ) 10 ans après le référendum en France sur le Traîté constitutionnel européen, qui déjà avait posé la question de l’Europe que nous voulons.

J’ai le plaisir de vous accueillir ce matin à l’Hôtel de Région, et je tiens à remercier particulièrement la FAL pour l’organisation de ce séminaire sur le thème « L’Europe agit, agir en Europe », si important aujourd’hui.

 Car aujourd’hui, plus que jamais, la mobilisation de tou-te-s est primordiale autour des sujets qu’il vous est proposé d’aborder lors de ce séminaire. L’actualité nous rappelle chaque jour l’importance de réfléchir tous ensemble sur ces questions essentielles que sont l’immigration, l’engagement, le lien intergénérationnel ou la laïcité.

La laïcité, notion à laquelle nous sommes attachés, signifie en France : Etat séparé des cultes religieux, liberté de conscience, le droit de ne pas croire ou de croire, de ne pas pratiquer une religion ou d’en pratiquer une. Qu’en est-il dans les autres pays européens ? Je suis très intéressé par les  échanges que vous aurez à ce sujet.

L’Europe peut parfois apparaître très éloignée de nos réalités quotidiennes. Elle est pourtant présente tous les jours dans la vie des citoyen-nes européen-nes, avec la monnaie unique par exemple, ou encore  par la facilitation des mobilités inter-États. Ces éléments majeurs qui agissent sur nos vies, nous pouvons nous aussi les influencer, et peser sur les décisions en élisant, par exemple, nos représentants au Parlement européen. Mais si les institutions européennes peuvent paraître pas assez démocratiques et bien éloignées des citoyen-nes, la Région des Pays de la Loire a à cœur de construire et de faire vivre la citoyenneté européenne de chacun-e.

Sensibiliser à la citoyenneté européenne, c’est ainsi l’objectif des dispositifs que nous mettons en place pour favoriser la mobilité, notamment des jeunes, comme Envoléo ou les séjours en Europe. Nous encourageons par exemple les échanges d’apprentis et de lycéens entre les Pays de la Loire et le Land allemand du Schleswing-Holstein. Nous accompagnons également des projets à dimension européenne avec le fonds régional d’appui à la sensibilisation à l’Europe et à la coopération européenne (FRASECOPE). Et depuis l’année dernière, les Régions s’occupent également de la gestion des fonds européens. Il s’agit pour nous d’une opportunité de décliner les politiques européennes sur notre territoire, et de montrer à nos concitoyens que l’Europe peut avoir un impact positif sur leur vie et sur leur avenir, qu’elle peut aussi être un levier du développement économique, social et environnemental de notre région.

Dans nos actions de sensibilisation, nous tenons également à nous appuyer sur un réseau associatif dynamique en Pays de la Loire. C’est ce que nous faisons avec les Maisons de l’Europe. Nous avons la chance de disposer de quatre Maisons de l’Europe en Pays de la Loire, ce qui est considérable et ce qui offre l’opportunité d’une diffusion territoriale large. Sensibilisation, information, formation, développement d’échanges : toutes ces activités au plus proche des citoyen-nes sont parfaitement menées par les Maisons de l’Europe et méritent d’être saluées et encouragées.

La jeunesse tient enfin une place particulière dans notre politique européenne. Nous le savons tous, le projet européen n’aura un avenir que s’il est porté par les jeunesses. Dans le cadre de notre Programme d’Actions Éducatives à destination des lycéens et apprentis des Pays de la Loire, nous avons ainsi mis en œuvre l’action « Jeunes ligériens, citoyens d’Europe » destinée à les faire réfléchir sur l’Europe et ses actions, notamment en termes de solidarités.

C’est en effet à vous, les jeunes générations, de relever le défi de la construction d’une Europe conciliant  un nécessaire modèle social protecteur et de haut niveau, des exigences environnementales  fortes et la performance économique. Dans  une Europe qui semble faire trop la part belle à la finance et à la seule loi du marché, les peuples d’Europe doutent de la validité du projet européen. On entend parler de Greixit, de Breixit, c’est-à-dire pour la première fois  de sorties possibles de pays de l’ Union européenne. Alors, oui, il y a urgence. Il est temps, grand temps d’affirmer la nécessité d’une Europe sociale par exemple.

Vous, jeunes de l’Union européenne, qui avez la chance exceptionnelle de n’avoir jamais connu d’autres situations que la paix, profitez des échanges comme ceux d’aujourd’hui pour contribuer à la construction d’une citoyenneté européenne dont nous avons tant besoin.

 Il y a le drame des naufrages de bateaux de migrants ; les conflits en Ukraine ; la montée d’une extrême-droite xénophobe dans beaucoup de pays européens ; la nécessaire harmonisation sociale, du droit du travail, des normes environnementales, entre des pays européens inégalement développés… : alors que nous venons de célébrer le 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ce sont là autant de sujets d’actualité qui nous rappellent que la construction européenne est un travail exigeant  nécessitant des choix politiques mais aussi l’implication de chacun-e d’entre nous, de l’ensemble des pays, de l’ensemble des collectivités, et de l’ensemble des citoyen-nes européen-nes.

Nous voulons croire en la construction d’une Europe citoyenne. Vous, jeunes d’Europe, vous pouvez avoir dans cette construction un rôle décisif ! Alors à vous d’agir ! Soyez les activistes d’une Europe démocratique et citoyenne !IMG_0821_Fotor IMG_0825_Fotor


Un commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *