RSS Feed

La ligne Valls-Macron n’a pas de majorité

Écrit le 17 février 2015 par Éric Thouzeau

34273_hr_Emmanuel Macron n’a pas trouvé de majorité pour adopter son projet de loi fourre-tout, et c’est tant mieux ! Resucée du très libéral rapport Attali, ce projet de loi part du principe que pour relancer l’économie, il faut toujours plus libéraliser et détricoter les protections que les salariés ont conquises par leurs luttes. Cette orientation n’a rien de moderne, elle est même assez ringarde. Mise en œuvre depuis plus de trente ans dans l’Union européenne, elle a plongé notre continent dans la crise et le chômage de masse. Cette politique n’a pas grand chose à voir avec les combats du socialisme et de toute la gauche.

Utiliser le 49-3 n’est vraiment pas très glorieux car cette procédure bâillonne le Parlement. Elle a toujours été condamnée par les socialistes. La ligne Valls-Macron n’a pas de majorité. Il est temps, plus que temps que l’exécutif s’appuie sur la majorité de gauche qui existe au Parlement et mène une politique qui en revienne aux engagements de la campagne de 2012.

Nantes le 17 février 16h45


4 Comments »

  1. Vince Marc dit :

    « Cette politique n’a pas grand chose à voir avec les combats du socialisme et de toute la gauche »
    En effet et il n’y a rien à attendre du PS.
    Il est temps, plus que temps, que les militant(e)s qui veulent
    mettre en oeuvre une autre politique
    quittent ce parti libéral.

  2. Bouthegmes dit :

    Je ne suis pas étonné, il est clair que Valls à Matignon c’est la droite impitoyable qui revenait au pouvoir.
    Hollande a trahi, il a déçu toutes celles et tous ceux qui ont placé leur espoir dans le changement tant promis, nos électeurs sont désabusés et nous n’avons plus le courage d’aller vers eux.
    Nous avions tout pour réussir, partout nous étions aux responsabilités. Quel gâchis !
    Valls veut l’Élysée, qu’importe les moyens.

  3. Bouthegmes dit :

    Nous avons choisi Hollande pour le changement et c’est monsieur 5% qui nous gouverne qui choisit ses ministres et nous impose sa politique de droite.
    Gâchis, dégoût tout y est, la déception est tellement grande qu’une démission totale des militants guette le parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *