RSS Feed

Le 17, écouter et entendre la colère sociale

Écrit le 15 novembre 2018 par Éric Thouzeau

La colère qui s’exprime contre la hausse des carburants est d’abord sociale. Elle est juste et légitime. Elle s’exprimera le 17 novembre, et elle va durer. Elle nécessite des réponses politiques que seule la gauche peut donner. « Faire payer Total », « augmenter les salaires », « justice fiscale » sont quelques-unes des réponses de gauche à mettre en avant pour répondre aux aspirations qui s’expriment aujourd’hui.

Partie de la hausse des carburants, la crise actuelle est un condensé des questions sociales d’aujourd’hui : salaires trop bas, injustices fiscales, coût du logement, gentrification des villes et étalement urbain imposé à ceux qui ont le moins de revenus, services publics en recul…

Comment s’étonner de la réaction de ces millions de salariés obligés de prendre leur voiture pour aller au travail et qui se voient taxés alors qu’on ne parle que d’évasion fiscale des plus riches ? La transition écologique, oui ! La transition vers des véhicules plus propres, oui ! Mais chacun sait que la hausse des taxes sur les carburants va pour l’essentiel dans les caisses de l’Etat pour compenser les cadeaux aux riches, et non pour financer la transition énergétique. Et chacun sait aussi que Total, un des plus gros pollueurs de la planète, ne paie quasiment pas d’impôt malgré 9 milliards de bénéfice annuels ! L’injustice fiscale même peinte en vert, c’est inadmissible !

Le gouvernement ne voulait rien céder. Pourtant face à la révolte qui gronde, il fait semblant de lâcher un peu de lest, en visant surtout à diviser  entre les plus pauvres, les moins pauvres et la masse des non riches. On comprend que ce gouvernement soit dans le bricolage car il ne peut ni ne veut remettre en cause sa politique pro-business.

L’injustice fiscale est la caractéristique majeure de ce Président qui, dès son arrivée au pouvoir, a multiplié les cadeaux fiscaux aux plus riches et aux grandes entreprises. C’est ce que François Ruffin dénonce avec raison dans sa campagne « rends l’ISF d’abord ».

C’est pourquoi j’irai à l’un des rassemblements organisés le samedi 17 novembre. Je veux comprendre, écouter et entendre la colère exprimée par les « gilets jaunes ».

Eric Thouzeau

Conseiller régional de la Gauche démocratique et sociale (GDS)


Un commentaire »

  1. […] J’étais l’invité de France Bleu Loire-Océan ce vendredi 16 novembre. J’ai expliqué les raisons qui m’ont amené à annoncer que je me rendrai sur un des rassemblements prévus par « les gilets jaunes ». On peut sur ce sujet lire aussi : le 17, écouter et entendre la colère sociale. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *