RSS Feed

Pour un débat public Hamon Mélenchon…à Nantes

Écrit le 10 mars 2017 par Éric Thouzeau

Ne se satisfaisant pas de la division actuelle de la gauche, une soixantaine de citoyens de gauche, militants ou non, se sont réunis mercredi dernier à Nantes et ont convenu d’envoyer à Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon une invitation à venir débattre…à Nantes.  A signer sur Change.org : https://www.change.org/p/benoit-hamon-une-rencontre-publiqu… 

Nantes, le 8 mars 2017

Cher Benoît Hamon, cher Jean-Luc Mélenchon,

Vous portez chacun de votre côté les espoirs de la gauche. Cette division, malgré de nombreux accords partagés par vos électeurs, risque à l’évidence d’exclure la gauche du second tour de l’élection présidentielle, au seul profit de la droite, quelle qu’elle soit, avec les conséquences que l’on sait.

Rassemblés derrière une seule candidature, sur un projet et avec une dynamique clairement à gauche, l’un de vous a encore une petite chance d’accéder au second tour…
Bref, il y a le feu à la maison gauche, vous le savez, et personne ne prend en mains l’extincteur.

Vous vous êtes parlé en tête-à-tête dans un restaurant chilien. De quoi ? De la qualité des vins chiliens ? De Salvador Allende ? De la catastrophe que constituerait pour les Français une victoire de Marine Le Pen, de François Fillon… ? Tout ce que nous savons, c’est que vous en êtes ressortis aussi divisés qu’en entrant.

Puisque la cuisine chilienne ne semble pas vous réussir, nous vous proposons d’opter pour un autre genre de plat, plus iodé. Sait-on jamais, l’air de la mer…

Nous reprenons la proposition de débat que trois médias vous ont faite, Libération, Regards et Mediapart, à laquelle vous n’avez pas répondu, peut-être par timidité.

Nous sommes une soixantaine de citoyennes et de citoyens nantais de gauche, certains militants, d’autres non, réunis dans un café ce mercredi 8 mars.
Notre idée : nous vous invitons tous les deux à Nantes, pour débattre en public.
De quoi ? De la situation de la gauche, de vos projets et des solutions pour battre la droite lors du second tour.
Quand ? Dans huit jours, mercredi 15 mars, deux jours avant la date limite de dépôt des parrainages.

Venez avec vos idées, nous nous chargeons du reste : la salle, les huîtres et le muscadet. Et nous vous garantissons qu’il y aura du monde au rendez-vous. Vous verrez, cela vaudra largement TF1…

Bonne idée, non ?
Nous comptons sur vous ! À mercredi prochain.

Salut et fraternité !

PS. N’hésitez pas à nous contacter : vousattendezquoi44@gmail.com pour caler l’horaire.

Les premiers signataires, citoyennes et citoyens de gauche et élus et militants, DVG, EELV, Ensemble, Génération Écologie 44, PCF, PG, PS, NGS :

Olivier Ardoin, Bassem Asseh, Elhadi Azzi, Mylène Bouchenter, Emmanuelle Bizeul, Nathalie Blin, Mylène Bouchenter, Alain Bourdeau, Patrice Boutin, Hervé Braire, Philippe Brard, Jean Brunacci, Jacky Chataignier, Pascale Chiron, Mahel Coppey, Patrik Cotrel, Hervé Croguennic, Claudine Devillers, Yolande Dréano, Daniel Garnier, Joëlle Garnier, Suzy Garnier, Alain Gralepois, Michèle Gressus, Thibaut Guiné, Robert Hirsch, Michel Jameron, Melissa Journoud, Julie Laernoes, Jacques Lamy , Daniel Le Grill, Julia Le Lann, Isabelle Lingat, Gauthier Lorthiois, Véronique Mahé, Pedro Maia, Alain Manara, Charles Marsaud, Nicolas Martin, Benjamin Mauduit, Jean-Michel Mézange, Gilles Nicolas, Franck Noury, Ali Oner, André Palazon, Mireille Pernot, Antoine Perrin, Josette Poilane, Dominique Poirout, Pascal Pras, Silvina Pratt, Yvon Renevot, Dominique Renoux, Eric Rio, Catherine Rouge, Robin Salecroix, Hélène Salmon, Jean-François Salmon, Aymeric Seassau, René Seiller, Jérôme Sulim, Maurice Suritay, Hervé Tessier, Eric Thouzeau, Catherine Touchefeu, Jérôme Turmeau, Claude Vigouroux

AVEC LE SOUTIEN DU COLLECTIF « ÉCOUTEZ-NOUS » (https://www.facebook.com/ecouteznous/?fref=ts)

Vous aussi signez cette invitation sur https://www.change.org/p/benoit-hamon-une-rencontre-publiqu…


Un commentaire »

  1. DESHAYES Bruno dit :

    On peut toujours rêver, le PS est déjà coupé en deux, le vote démocratique a permis l’élection de Benoit Hamon, les têtes du PS n’en veulent pas et se rallient à Macron.
    Alors soyons hédonistes pour un accord Hamon/Melenchon…Ca mange pas de pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *