RSS Feed

Prendre des engagements et les respecter

Écrit le 28 novembre 2016 par Éric Thouzeau

Drapeau PSLe 8 décembre, les adhérents socialistes sont appelés à désigner leur candidat pour les élections législatives. Ci-dessous le texte du document qui a été adressé à tous les adhérents pour présenter ma candidature et celle d’Hélène ma suppléante sur la deuxième circonscription de Loire-Atlantique. On peut aussi voir la version Pdf : eric-thouzeau-et-helene-chanson-candidats .

Adhérent-es des sections de Nantes Est et Nantes Centre-Sud, nous proposons au vote un binôme mêlant des parcours de vie, des générations de militant-es, des engagements associatifs et syndicaux. Nous partageons des valeurs et convictions communes.Nous voulons la réussite de la gauche en mai 2017 car rien ne serait pire que l’arrivée d’une droite revancharde aux affaires. Il nous faudra, dans tous les cas, des député-es offensif-ves, garant-es des promesses de campagne. C’est là notre premier engagement.

C’est quoi être député ?
Élu député, ma tâche principale sera de participer au débat d’idées national pour des lois qui améliorent concrètement la vie des salarié-es (salaires, conditions de travail, droits dans les entreprises) et celle des citoyens (logement, santé, protection sociale…). Le rôle des député-es, c’est aussi de contrôler l’action gouvernementale, ce qui a été insuffisant dans ce quinquennat. Établir de vrais bilans des politiques menées, renforcer le contrôle des engagements par les citoyen-nes eux-mêmes devient une nécessité absolue. Je m’engage, avec ma suppléante, à discuter avec vous en premier lieu. L’AG de circonscription doit être le lieu privilégié des échanges, notamment à l’annonce de réformes d’ampleur. Vous aurez votre mot à dire. Je resterai ancré dans la circonscription, dans ma ville. Je m’engage à travailler avec la Maire de Nantes, le Président du Département et à vous en rendre compte. Le droit à la transparence sur les dossiers publics est précieux. Je m’engage, sur ces dossiers, à m’exprimer devant vous. Rien n’est parfois pire que de se taire. Trop se sont tus lors de ce quinquennat.

Un bilan critique du quinquennat
Comme vous, nous sommes fiers quand nous votons le mariage pour tous. Nous sommes fiers quand la Gauche fait de l’éducation une priorité, quand elle adapte la société au vieillissement avec la prise en charge de la dépendance des personnes âgées. Mais comme vous, nous ne cachons pas notre regret d’une promesse faite et non tenue, d’une grande réforme fiscale que Jean-Marc Ayrault n’a pas eu l’autorisation de mener. Où sont les valeurs de la gauche quand elle fait des cadeaux aux grandes entreprises sans aucune contrepartie (CICE) ? Avec Jacques Auxiette, la Région Pays de la Loire accompagnait les entreprises, en posant des conditions strictes qui, le cas échéant, prévoyait le remboursement des aides perçues. Où en est la promesse du droit de vote des étrangers-ères aux élections locales ? Comment a-t-on pu se fourvoyer dans le débat sur la déchéance de nationalité ? Comment a-t-on pu faire passer une réforme du Code du travail avec un 49-3 ?

Notre famille politique, la gauche
Il n’y a pas deux gauches irréconciliables. Nous portons la vision d’une famille rassemblée autour d’un projet commun, de lutte contre les inégalités et de partage des richesses. Notre Parti doit inlassablement rassembler la gauche et les écologistes. Ce qui est possible dans une ville comme Nantes, ce qui l’a été à la Région, doit être possible au gouvernement. Ne nous trompons pas de combat. Il se situe contre la droite et l’extrême-droite qui défend la reproduction des inégalités et la domination de quelques un-es sur tous les autres. Tout concourt à créer un système de reconduction des sortant-es, d’élections de camarades qui cumulent les mandats, y compris dans le temps. Il nous faut sortir de cette course infernale aux mandats. Nous appelons à la constitution d’une République nouvelle redonnant la parole aux citoyens. Nous défendons la laïcité comme socle commun pour mieux vivre ensemble là où la droite, comme elle le fait dans notre Région, utilise la religion à des fins politiques.

Et la primaire ?
En cohérence, lors de la primaire, notre binôme ne votera pas pour un-e candidat-e qui se revendiquerait de l’ensemble du bilan du quinquennat. Qu’en est-il des autres candidat-es à la candidature sur la 2e Circonscription ? Le monde de la finance n’a pas été réellement combattu. Cette promesse non tenue a accentué l’écart entre citoyen-nes et politique, dans un contexte de repli et de peur exploité par l’extrême droite. La ligne portée par Valls et Macron a affaibli la gauche. Le Président de la République l’a soutenue. Notre Parti s’est tu. Comme adhérent-es du Parti socialiste, ne faisons pas la même erreur, n’acceptons pas dans un silence, donnons-nous les moyens de convaincre au printemps 2017 ! Redonnons la place aux militant-es ! Élisons des député-e-s qui seront vraiment la voix de ceux qui n’en ont pas !

Le 8 décembre votez pour Eric et Hélène !

Eric Thouzeau

Né en 1954, j’ai travaillé 35 ans à la SNCF (entretien des infrastructures). Je suis aujourd’hui retraité et j’habite le quartier de Doulon. Dans ma vie professionnelle, j’ai eu un engagement syndical et j’ai occupé des responsabilités nationales. D’où la priorité que j’accorde à la question sociale. Ayant participé en tant que syndicaliste à la préparation du Grenelle de l’environnement, je suis attaché à lier questions sociales et environnementales, socialisme et écologie. Mon premier et unique mandat est celui de conseiller régional. Je me consacre à l’aménagement du territoire, l’environnement, la transition énergétique. Député, je m’engage à démissionner du Conseil régional.

Hélène Chanson
Née en 1981 – entre les deux tours ! – j’ai travaillé 10 ans au sein de PME industrielles en tant que Designer en charge de la communication et de la conception de produits. Je suis actuellement au chômage. J’habite sur l’île de Nantes, quartier où je suis impliquée, notamment à travers le bureau des projets mais aussi différents ateliers participatifs (projet d’aménagement des berges du faubourg, la mise en place du site www.nantesco.fr, …). Je suis membre de diverses associations professionnelles. Engagée à gauche depuis toujours, je suis attachée aux questions de santé et d’égalité (femmes-hommes au travail notamment) dans un souci de respect de la dignité humaine.

eric-thouzeau-et-helene-chanson-candidats


2 Comments »

  1. Bertrand dit :

    Et ceux de Nantes Ouest…ils sont concernés? OK on n’est pas nombreux mais quand même !

  2. WEBER Guy dit :

    Merci pour ces propos qui font du bien et que nous n’avons pas entendu très souvent…il est vrai que notre parti s’est beaucoup tu!!!!!
    il va falloir se battre très fort pour remonter la pente. Les gens de gauche que je rencontre ont été écœurés par la politique suivie…Vive le combat socialiste!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *