RSS Feed

Une politique régionale au service des territoires

Écrit le 16 octobre 2015 par Éric Thouzeau

IMG_3663Au nom du président du Conseil régional, j’ai signé un Nouveau Contrat Régional avec le président du Syndicat mixte du SCoT du Sud-Ouest Vendéen (qui regroupe 31 communes, trois intercommunalités). Ce contrat, adopté lors de la Commission permanente du Conseil régional du 28 septembre 2015, est signé pour les 3 années qui viennent et vise à favoriser l’initiative locale.

Avant la signature du contrat 2015-2018 du syndicat mixte du Scot du Sud-Ouest vendéen, nous sommes allés visiter le centre aquatique de la Mothe-Achard (Communauté de communes des Achards). Cette belle réalisation a bénéficié de l’aide de la Région dans le cadre du contrat précédent, et également d’un financement européen (programme Leader). C’est un bâtiment qui s’inscrit dans une démarche de développement durable par l’utilisation de techniques visant à réduire son impact environnemental (conception bioclimatique, toiture végétalisée, gestion des eaux pluviales, chaudière bois…).

Le Conseil régional a affirmé trois priorités : l’économie, l’emploi et la formation ; les solidarités ; les mobilités et l’environnement. Mais nous laissons les territoires décider de leurs propres urgences. La Région signe avec ces territoires des contrats qui permettent de cofinancer leurs projets (ici au nombre de 17), en même temps qu’elle déploie localement ses propres thématiques : transport, formation, lycées…

Par ailleurs, depuis 2014, la Région est devenue responsable des fonds européens. Cela représente 840 M€ pilotés par la Région pour la période 2014-2020. Dans cette perspective, la Région des Pays de la Loire a fait le choix d’ouvrir à l’ensemble des territoires urbains, ruraux et périurbains, la possibilité de disposer d’enveloppes de fonds européens pour financer des projets répondant en proximité aux attentes des habitants. C’est dans ce cadre que la candidature du Scot du Sud-Ouest vendéen a été retenue lors de la session du Conseil régional du 29 juin dernier pour la mise en oeuvre d’une stratégie de territoire définie par le syndicat mixte autour de 5 priorités.

Cette approche territoriale vise également à optimiser la complémentarité des fonds européens avec les autres financements régionaux et nationaux et à en assurer un plus grand impact.

Le Conseil régional a engagé 114 M€ de fonds européens dédiés aux territoires, dont 45 M€ pour 28 territoires périurbains et ruraux (soit 1,9 million d’habitants) dans le cadre de Leader, et 6,5 M€ de FEDER, soit 43% de crédits européens supplémentaires pour le développement rural par rapport à 2007-2013.

A noter, le rôle positif joué par les fonctionnaires des services de la Région dont ceux des espaces régionaux dans l’élaboration concrète de ces contrats régionaux en liaison avec les services des collectivités locales. Ce travail efficace est salué par tous. Cela rend d’autant plus ridicule la volonté affichée par certains de fermer les espaces régionaux, de « dégraisser le mammouth régional » alors que, comme le rappelle Jacques Auxiette (« Mensonges et amalgames n’ont jamais fait une politique »), la Région garde le nombre le plus faible de fonctionnaires régionaux par habitant : 0,88 pour 1000 habitants alors que la moyenne nationale est de 1,21 !DSC_0241


Un commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *