RSS Feed

Unir et rassembler pour arracher le retrait

Écrit le 20 avril 2016 par Éric Thouzeau

GF à Nantes

Chargé ce mois-ci de rédiger l’éditorial de la revue Démocratie & Socialisme, je le reproduis ci-dessous. Je profite de la publication de ce billet de blog  pour dire qu’il n’est pas temps de tirer des enseignements  de la législative partielle sur la 3ème circonscription de Loire-Atlantique. L’heure est à la mobilisation pour garder cette circonscription et donc à appeler tous les électeurs de gauche à se porter sur la candidature de Karine Daniel. Les débats à gauche (Loi El Khomri, NDDL…) ne peuvent pas justifier de déserter le combat pour faire barrage à la  droite !

Ainsi donc François Hollande s’est adressé aux français. Ils n’ont pas été extrêmement nombreux à l’écouter, et il n’y a malheureusement pas grand-chose à retenir de son intervention si ce n’est son « la France va mieux », tellement en contradiction avec les faits et le vécu des salariés de ce pays. « Décalé, François Hollande ne peut être que décevant (… ) le pays ne lui fait plus crédit ni confiance » (*).

Et si Valls a lui aussi une cote de confiance qui s’enfonce (avec celle du Président), ce ne sont pas ses velléités autoritaires (proposition calamiteuse d’une loi sur le port du voile à l’Université par exemple) qui le sauveront. Macron, quant à lui, tente de tirer son épingle du jeu, mais le propos vide de tout contenu social de cet OVNI libéral est affligeant. Lancer une éventuelle campagne en s’affichant dans Paris-Match et Gala est un signe !

Désillusion, rejet et colère voilà ce que provoque la politique menée depuis 4 ans, tellement en contradiction avec la campagne de 2012 et les aspirations sociales. Pas étonnant que l’on assiste depuis plusieurs semaines à un profond mouvement dans tout le pays.  La bataille pour le retrait du projet de loi El Khomri dure et s’enracine. Le 28 avril sera à nouveau une grande journée de grèves et de manifestations. Des grèves pour l’emploi et les salaires ont lieu un peu partout, même si elles sont peu médiatisées. La situation se tend également à la SNCF contre un projet de convention collective sur la réglementation du travail. Quant aux participants aux Nuits Debout, ils débattent des meilleurs moyens pour lutter « contre la loi El Khomri et son monde ». Amplifier, coordonner et unifier tous ces mouvements : c’est ce qui va nous permettre d’arracher le retrait du projet El Khomri.Manf El Khomri mars 2016

Face à cette situation, la réponse des amis de Jean-Christophe Cambadelis est consternante. Non seulement la Belle Alliance Populaire n’est ni belle ni populaire, mais son contenu est profondément inquiétant. Le texte d’appel ne mentionne aucunement la tâche prioritaire pour une politique de gauche : le partage des richesses. Quant à la défense du modèle social auquel il est fait référence, c’est tout simplement une provocation quand on propose une loi qui casse les principes sur lesquels repose le droit du travail dans notre pays. La défense des valeurs de la République ne suffit pas ; sauf à préparer une grande alliance avec la droite comme en Allemagne ?

En votant sa participation à une primaire de la gauche et des écologistes, le Conseil national du Parti socialiste a au moins confirmé que personne ne pourra se déclarer candidat « naturel ». Il nous faut maintenant mener le débat sur le fond de ce que devrait être un socle commun pour cette primaire. Pour éviter que la gauche soit éliminée dès le premier tour des présidentielles, nous devons travailler aussi à l’élaboration de mesures d’urgence à mettre en œuvre par une majorité parlementaire de gauche en 2017. Mettre la finance sous tutelle,  répondre aux urgences sociales, élaborer un plan de relance de l’activité écologiquement soutenable, voilà quelques éléments de ce que devrait être la base de la campagne d’un-e candidat-e d’unité et de rassemblement de la gauche et des écologistes. Nous avons quelques mois devant nous pour réussir !

(*) Le Monde, 16 avril 2016Banderolle jeunes mars 2016

 


Un commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *