RSS Feed

Non à la privatisation del’hôpital de Longué-Jumelles

Écrit le 17 octobre 2019 par Éric Thouzeau

« Que l’hôpital de Longué-Jumelles (49) reste public », tel  est le sens du voeu que j’ai défendu lors de la session du Conseil régional des Pays de la Loire du 17 octobre.  La majorité régionale de droite a voté contre ce voeu, le groupe EELV s’est abstenu. J’ai par ailleurs signé la pétition à ce sujet : Défendons le service PUBLIC du centre Hospitalier de Longué. Non à la privatisation

L’hôpital de Longué-Jumelles dans le Maine-et-Loire est actuellement en grande difficulté. Cet établissement compte cinquante-cinq lits et possède des services dédiés à l’hospitalisation de longue durée, ainsi qu’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Le Département (pour l’EHPAD) et l’Agence régionale de santé (pour l’hôpital) ont lancé un appel d’offres afin de trouver un repreneur. Deux candidats sont désormais en lice : le groupement hospitalier territorial (GHT) et le groupe privé Le Noble Age (LNA). Le GHT s’engage à créer cinq lits de médecine pour faire du site un hôpital de proximité pilote. Il projette également la fusion des hôpitaux de Saumur et de Longué-Jumelles au 1er janvier 2021, sous réserve du versement d’une subvention annuelle dégressive de 600 000 euros par l’ARS. LNA propose pour sa part d’investir    18,5 millions d’euros pour maintenir l’offre sanitaire et médico-sociale actuelle contre une révision des prix de journées.

Dans ces conditions, l’offre de l’acteur privé apparaît comme moins-disante. D’abord, la disparition de l’hôpital public entraînera une hausse des tarifs pour les résidents. Ensuite, l’offre médicale n’en sera pas sensiblement améliorée. Enfin, aucune garantie n’a été apportée aux personnels qui relèvent actuellement du statut de la fonction publique hospitalière.

Si la santé relève d’abord de la compétence de l’État, la Région agit en faveur d’une santé pour tous et sur tous les territoires, ce qui l’a amenée à adopter un plan régional d’accès à la santé.

Aussi le Conseil régional des Pays de la Loire, réuni en session les 17 et 18 octobre 2019, exprime son soutien à l’option de maintien de l’hôpital de Longué-Jumelles dans le secteur public afin de garantir une offre de soins de qualité sur cette partie du territoire régional.


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *