RSS Feed

Ce que j’aurais répondu à Bruno Retailleau

Écrit le 18 octobre 2018 par Éric Thouzeau


En session du Conseil régional des Pays de la Loire, Bruno Retailleau est intervenu sur le nom du lycée de Carquefou, en citant deux ou trois fois mon nom. J’ai demandé une minute pour lui répondre, la Présidente de la Région a refusé au prétexte que le groupe dans lequel je siège avait épuisé son temps de parole. Je publie ici la réponse que j’aurais faite à Bruno Retailleau.

Bruno Retailleau a rappelé ce qu’était la Résistance. Je n’ignore rien de son histoire. J’ai été élevé dans la connaissance et le respect de toutes celles et ceux qui ont combattu le nazisme. Ils étaient, oui je le sais, de différentes sensibilités politiques. Ce n’est ni hypocrite ni idéologique d’en faire mention.

Dès le Conseil d’administration du lycée de Carquefou en septembre 2017, à l’ouverture du lycée, les enseignants, les parents d’élèves et les lycéens ont exprimé leur souhait de ne pas voir retenu le nom proposé par la Région. Pendant un an, et je ne me suis pas exprimé tout au long de cette année, vous avez laissé le débat se dérouler au sein du lycée : un concours et un jury ont été organisés avec in fine trois propositions énoncées dès la fin du premier trimestre 2018. Pourquoi alors que le débat n’était pas public, avez-vous attendu aussi longtemps pour finalement annoncer que vous ne tiendriez pas compte des voeux exprimés par le CA alors que vous auriez pu (puisque le débat n’était pas public) chercher un nom qui aurait convenu à toutes les parties en présence ? Cela nous semble une faute vis-à-vis de la communauté éducative du lycée de Carquefou.

 


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *