RSS Feed

Entretien Télénantes « PS : Le ras-le-bol des frondeurs »

Écrit le 5 septembre 2014 par Éric Thouzeau

J’étais, jeudi 4 septembre 2014, l’invité de l’émission Le 18 h politique sur Télénantes.

Je vous invite à retrouver mes propos dans cette vidéo :


PS : le ras-le-bol des frondeurs by TELENANTES


5 Comments »

  1. le grill daniel dit :

    Intervention remarquable de précision,qui traduit une véritable aspiration des militants socialistes du 44 à changer de politique.
    Continuons le combat pour un vrai changement MAINTENANT!

  2. PVC dit :

    Bon com dab pourquoi tu ne monte pas la haut?
    A+bise

  3. Salaün Roger dit :

    Electeur de gauche, je suis tout a fait d’accord avec le commentaire de Eric Thouzeau.
    Si le gouvernement persiste dans la politique qu’il mène actuellement, il va faire exploser le parti socialiste aux prochaines élections.
    Combien Manuel Valls a t il rassemblé de sympathisants de gauche lors de la primaire ? 5% et on nomme ce personnage à la tête du gouvernement.

  4. Continue Eric au sein du PS à tenir ce discours il me paraît le seul à pouvoir fédérer l’ensemble de la gauche, y compris notre composante, nous ne voyons aucun avenir à la politique austéritaire du gourvernement et aucune envie de participer à des majorités qui la mettent en oeuvre
    MRC44

  5. MONDON François dit :

    Je te salue Eric,
    Tu restes fidèle à tes idéaux que je partage toujours. Ce pari de faire évoluer le PS n’est pas gagné, mais pourquoi pas? Pour cela il faudra bien briser les bataillons d’adhérents actuels du PS fidèles à des personnes et non à des idées. A partir de là tout est possible.
    Je suis parti du PS à cause du mode de gestion de la fédé par Jean-marc AYRAULT et ses méthodes de travail arrivant ainsi à imposer ses propres objectifs pour la ville de Nantes et la Région. Habitant une petite ville, je reste effaré de la conception d’aménagement du territoire centrée autour de la métropole de Nantes et utilisant le reste du territoire comme au service exclusif de cette ville. Pourtant j’ai connu un PS où le débat en section existait et servait à quelque chose. Maintenant, on a plus qu’une machine pour les élections présidentielles, les idées n’y ayant plus aucune importance, seuls la chasse aux place d’élus et du choix de la seule personne candidate aux présidentielles comptant. Bien sur c’est la V ième république. Quand je pense que c’est un des notres qui a procédé à l’inversion du calendrier des élections législatives et présidentielles. Une vraie trahison. Ce dernier mot est adapté malgré sa violence.
    Il faut arriver à faire barrage à toutes ces trahisons.
    Bien à toi, je te souhaite bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *