RSS Feed

Faire battre le coeur du 44

Écrit le 2 mars 2017 par Éric Thouzeau

Le combat pour le rassemblement de la gauche et des écologistes se poursuit, par exemple, avec le rassemblement du jeudi 2 mars, ce soir à 18h30 place Royale à Nantes. Je reproduis ci-dessous la tribune de la motion B (A gauche pour gagner) pour le journal de la fédération du PS44, écrite avant la conclusion de l’accord national avec EELV, mais qui insiste bien sur ce nécessaire combat pour le rassemblement.

La réussite des primaires n’était pas acquise pour de nombreux commentateurs. Les militants socialistes et les différentes équipes des candidats ont réussi à faire mentir ceux qui voyaient déjà notre échec. La campagne a permis de remettre dans le débat public nos idées de gauche et montré que la résignation n’est pas un fatalisme en politique. La « surprise » de la victoire de Benoit Hamon représente l’échec collectif dont le quinquennat est le symbole, en rejetant le bilan et ses représentants. Le score important au niveau national et local de Benoît montre bien que notre électorat veut une gauche qui n’est pas contrariée et au-delà, une vision d’un monde nouveau, où nos valeurs, nos principes, nos envies en sont la clé de voûte. Nous devons en prendre acte pour écrire un nouveau contrat qui se veut rassembleur et unitaire.

Oui, le rassemblement est un impératif pour la victoire, le 7 mai. Le rassemblement doit prendre compte du résultat des primaires et du net rejet par nos électeurs de la ligne social-libérale. La gauche est aujourd’hui représentée par trois candidats, unis, la victoire est possible, divisés la défaite est assurée. Bien sûr des divergences existent, mais nous ne pouvons baisser les bras et se résigner à la défaite face à l’extrême droite de la famille Le Pen, la droite affairiste de Fillon et la droite libérale de Macron. Nos errements seront sanctionnés avec force par le peuple de gauche. Peuple qui montre une aspiration forte au renouvellement des idées et qui exige une rupture. Les discussions avec EELV sont commencées, voir bien avancées, il reste Mélenchon (et le PCF) à faire entrer dans un échange qui ouvrira, on l’espère sur le Front populaire du 21e siècle. Ce front serait celui du progrès social et écologique pour sauver notre société aujourd’hui attaquée de toute part et construire un modèle qui répond aux enjeux environnementaux que nous avons inscrits dans nos objectifs avec la réussite de la COP21.

Nous pouvons comprendre les réticences suite aux fractures qui existent suite à un quinquennat éprouvant pour toute la gauche. Il est de notre responsabilité de réussir l’union, car le danger de l’extrême droite n’a jamais était aussi grand. Nous appelons tous les camarades socialistes à prendre part à la campagne de Benoit Hamon tout en battant le pavé pour construire le rassemblement de la gauche qui est de notre ressort, faisons battre le Coeur de la gauche.


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *