RSS Feed
  1. L’urgence du rassemblement

    Écrit le 18 septembre 2019 par Éric Thouzeau

    Retraites, immigration : Macron ne fait même plus semblant. Sa politique est de droite, totalement de droite. Et son discours écologique fait lui aussi de moins en moins illusion, tant il refuse toute réelle remise en cause du lobbying des multinationales. En nous rassemblant, on peut lui faire « mordre la poussière ».

    Macron fait semblant, sur la nouvelle contre-réforme des retraites, de rouvrir les discussions…mais sans renoncer à l’essentiel : mettre à bas tout le système actuel, fruit de nombreuses luttes, au profit d’un système par points. Lire la suite…


  2. Appel aux mobilisations sociales et climatiques

    Écrit le 18 septembre 2019 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici un communiqué de 17 associations, syndicats et partis de Loire-Atlantique, dont la Gauche démocratique et sociale (GDS44).

    La rentrée 2019 sera sociale et climatique ! 

    Depuis maintenant 2 ans, les revendications citoyennes n’ont aucun écho dans l’esprit du président de la République, du gouvernement et de la majorité parlementaire. Les mobilisations sociales et climatiques qui agrègent des millions de Français.e.s sont ignorées par le pouvoir en place. Les petits pas ne suffisent plus. Un changement radical, avec un autre système politique où la justice sociale et climatique seraient moteur, est nécessaire.  Lire la suite…


  3. Croissance ou décroissance ? Ce n’est pas la question !

    Écrit le 16 septembre 2019 par Éric Thouzeau

    Pour le numéro de septembre de Démocratie&Socialisme, la revue nationale de la Gauche démocratique et sociale (GDS), j’ai écrit un article dans le cadre d’un dossier « Revenir aux fondamentaux ». Je le reproduis ici : « Croissance ou décroissance : ce n’est pas la question ! ».

    Si l’écologie suppose de faire décroître les activités polluantes, nécessite-t-elle une décroissance globale ? Pour justifier une telle approche, certains écologistes mettent en avant une argumentation qui paraît de bon sens : une croissance infinie dans un monde fini est impossible. Le mathématicien Nicholas Georgescu-Roegen (1906-1994) est la principale référence scientifique des théoriciens de la décroissance.

    Pour Yves Cochet, ancien député européen EELV : « On n’a pas à choisir si l’on est pour ou contre la décroissance, elle est inéluctable, elle arrivera qu’on le veuille ou non ». Serge Latouche, un des penseurs de la décroissance, a avancé l’idée de revenir « à une production matérielle équivalente à celle des années 1960-1970 »1. Pourquoi à cette date ? Une date valable pour tous les pays de la planète ? Lire la suite…


  4. Justice pour Steve

    Écrit le 13 septembre 2019 par Éric Thouzeau

    Membres du Réseau Justice sociale et climatique de Loire-Atlantique, 17 associations, syndicats et parti (dont la Gauche démocratique et sociale GDS), réclament à nouveau « Justice pour Steve » dans un communiqué commun.

    Il serait maintenant établi que le téléphone de Steve était encore actif lorsque la police a chargé, et non plus seulement une heure avant comme le rapport de l’IGPN l’avait dit. Cela montre que la mort de Steve serait consécutive à la charge policière. Une fois de plus, nous demandons que toute la lumière soit faite et que les responsables soient sanctionnés. Pour cela, nous nous mobiliserons aux côtés des nantais et nantaises pour exiger justice et vérité dès Samedi et tant que nécessaire.

    Un tel déchaînement de violence n’est pas le fait du hasard car ce dramatique évènement s’inscrit dans une escalade répressive qui a jalonné une suite des luttes sociales engendrées par la politique ultra libérale de Macron et qui est l’expression d’un profond mécontentement de l’ensemble de la société civile. Toutes ces dérives policières sont la réponse d’un état qui s’est doté d’un arsenal répressif conscient que ses réformes entraîneraient de fortes oppositions de la part des citoyens.

    Pour cela, nous nous mobiliserons le 14 septembre de manière pacifique, seule réponse forte face à la dérive violente du gouvernement.

    Signataires membres du réseau Justice Sociale et Climatique 44  : Attac, Alternatiba, AVEC, EELV, Ensemble, Fakir, France insoumise, Gauche Républicaine et socialiste, Gauche démocratique et sociale, Génération.S, Jeunes Générations, GIGNV, Nos Causes Communes, NPA, PCF, Place publique, UD Solidaires.


  5. Pour l’eau, quelle mobilisation régionale ?

    Écrit le 10 septembre 2019 par Éric Thouzeau

    J’ai participé à la 2ème Conférence ligérienne de l’eau à l’Hôtel de Région portant sur les grands enjeux relatifs à l’eau et à sa gestion en Pays de la Loire. J’y suis intervenu, et j’ai repris dans le communiqué de presse ci-dessous l’essentiel de mon intervention. Le vice-président qui a conclu cette réunion a fustigé les arrêtés « anti-pesticides ». Cela en dit long sur le retard pris par la majorité de droite sur la nécessité de « changer de braquet » si l’on veut répondre aux exigences citoyennes justifiées en matière de lutte contre toutes les pollutions (eau, air…).

    Alors que seulement 11% des eaux des Pays de la Loire sont en bonne qualité écologique, les vœux pieux ne suffisent pas. C’est l’ensemble des territoires de notre Région qui souffrent du déficit qualitatif et quantitatif de l’eau, et qui ont donc besoin d’une « approche radicale » du problème, comme l’a souligné lors de cette réunion le Préfet Claude d’Harcourt.

    S’il faut, comme cela a été fait, souligner les efforts entrepris par de nombreux agriculteurs pour limiter les pratiques polluantes, il est nécessaire d’aller encore plus loin en travaillant à l’émergence d’un modèle agricole nouveau à l’heure où les pesticides sont présents dans les deux tiers des eaux de la région et où les prélèvements d’eau sont trop importants. Lire la suite…