RSS Feed

Reconnaître l’état Palestinien

Écrit le 28 novembre 2014 par Éric Thouzeau

palestine-NilinEn janvier 2012, à l’occasion des assises de la coopération décentralisée franco-palestinienne une délégation de 4 élus régionaux composée de Hedia Manai-Bauchet, Philippe Papin, Philippe Denis et moi-même s’est rendue en Palestine. Nous y avions vu la réalité de la colonisation israélienne en Cisjordanie au mépris du droit  international. Aujourd’hui il est plus que temps de reconnaître l’État palestinien ! Lors de la session du Conseil régional du 28 novembre, je suis intervenu au nom du groupe socialiste pour exprimer notre soutien au vœu présenté par la majorité régionale en soutien à la reconnaissance de l’état palestinien. Je reproduis ci-dessous mon intervention et le  vœu adopté.

Socialistes nous considérons depuis longtemps que la création d’un État palestinien constituerait une étape fondamentale dans le processus de paix avec l’État d’Israël.

Ainsi qu’il est rappelé dans ce vœu, les conditions de négociations en faveur d’une paix durable ont été fixées par différentes résolutions de l’Assemblé générale et du Conseil de sécurité de l’ONU. Ce sont également celles que nous défendons, nous, élus de la majorité.

Notre pays s’est d’ailleurs déjà engagé dans ce processus, notamment en votant, en 2011, pour l’adhésion de la Palestine comme membre de l’Unesco et, en 2012, pour la reconnaissance de la Palestine en tant qu’« État observateur non-membre » au sein de l’ONU.

Aujourd’hui, de nombreux pays dont neuf européens, reconnaissent l’existence de l’État palestinien. Nous ne pouvons qu’espérer que ce nombre croissant de pays aboutira, à terme, par la création d’un véritable Etat et que la France pourra y apporter sa contribution. Il en va de la paix et de la stabilité de l’ensemble du Proche-Orient.

 Le débat qui se déroule aujourd’hui à l’Assemblée nationale est ainsi d’une grande importance. La parole de la France est toujours très écoutée sur la scène internationale et la reconnaissance d’un État palestinien serait un message fort envoyé à nos partenaires et à l’ensemble du monde. Celui de favoriser un dialogue responsable et apaisé entre l’Autorité palestinienne et l’État d’Israël afin qu’un jour, cette partie du monde puisse enfin connaitre la paix.

 C’est pourquoi, nous, élus du groupe socialiste, radical et républicain, voterons en faveur de ce vœu.palestine2

Voeu adopté par le Conseil régional des Pays de la Loire

Israël-Palestine, pour la paix :

une reconnaissance internationale de l’État palestinien

Les peuples israélien et palestinien aspirent tous deux à vivre en paix et en sécurité, pourtant les tentatives de relance du processus de paix engagées depuis 1991 par la communauté internationale sont un échec. L’enlisement de la situation rend un peu plus incertain la solution de deux États soutenue par l’ensemble de la communauté internationale, en l’application des résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité des Nations Unies. Les pays européens doivent redoubler d’efforts diplomatiques pour inciter toutes les parties au conflit, avec toute la détermination requise, à s’engager concrètement vers la paix. C’est un impératif pour Israël et la Palestine, mais également pour tout le Moyen-Orient.

La voie de la paix passe désormais par la reconnaissance d’un État démocratique et souverain de Palestine, vivant en paix et en sécurité avec Israël, dans les frontières de 1967, avec Jérusalem pour capitale de ces deux États. Cette position juste, fondée sur le droit international et défendue avec constance par la France et l’Union européenne, constitue la plus sûre garantie pour la sécurité d’Israël.

 À ce jour, 135 pays, dont neuf membres de l’Union européenne, ont déjà franchi le pas de la reconnaissance de l’État palestinien. À l’initiative des groupes parlementaires socialistes, communistes et écologistes, plusieurs propositions de résolution – toutes invitant le gouvernement à reconnaître l’État palestinien – ont été déposées. Un vote du Parlement français, après ceux de ses homologues britannique et espagnol serait un acte politique fort pour démontrer la détermination de l’Europe à trouver une issue pacifique et durable au conflit israélo-palestinien.

Dans un vœu adopté le 21 octobre 2011, le Conseil régional des Pays de la Loire s’était déjà prononcé en faveur de la reconnaissance de l’État palestinien par l’ONU, en réaffirmant notamment le droit pour le peuple palestinien de disposer d’« un État, libre et indépendant, dans les frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale, aux côtés de l’État israélien ».

Pour toutes ces raisons le Conseil régional des Pays de la Loire, réuni en séance plénière le 28 novembre 2014 :

  • Soutient la reconnaissance par la France d’un État palestinien souverain, vivant en paix et en sécurité aux côtés de l’État d’Israël,
  • Mandate le Président du Conseil régional pour prendre attache auprès des acteurs ligériens engagés dans des relations avec des organisations ou collectivités palestiniennes, afin de porter cette parole de concert auprès du Président de la République et du gouvernement.

Un commentaire »

  1. BERNARD Michel dit :

    Merci Eric pour ton engagement en faveur du peuple palestinien opprimé.
    Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *