RSS Feed

Mot-clef : urgence sociale et écologique

  1. Motivés, on est tous motivés

    Écrit le 26 mars 2019 par Éric Thouzeau

    Je reproduis ici un article que j’ai rédigé pour la lettre électronique hebdomadaire de la Gauche démocratique et sociale (GDS).

    Macron le méprisant a récidivé. Géneviève Legay, porte-parole d’ATTAC 06, a été grièvement blessée au cours d’une charge de police à l’encontre de pacifiques manifestants. Le Président des ultra-riches a osé sermonner cette militante expérimentée : « quand on est fragile, on ne se met pas dans des situations comme celle-ci ». Inacceptable ! Oui, des citoyen.ne.s de tous âges se dressent contre la politique économiquement libérale et politiquement répressive du gouvernement Macron-Philippe-Castaner (1). Et ils continueront à le faire.

    Antisocial ! Antisocial ! Antisocial !

    Le macronisme poursuit sa politique anti-sociale. Les fonctionnaires sont une fois de plus désignés à la vindicte publique. La retraite est aussi dans le viseur des néo-libéraux au pouvoir : nouveau report de l’âge de la retraite ainsi qu’un second jour travaillé gratuitement sont au menu. Peu importe pour eux que  plus de la moitié des salariés qui liquident leur retraite à 62 ans sont en « situation d’inactivité ».  L’objectif, c’est de baisser le coût des retraites, et maintenant de faire payer aux retraités les coûts de la dépendance. Plutôt que de s’attaquer réellement à la fraude et à l’optimisation fiscale. Comme ose le dire sans rire Pierre Moscovici : « Il n’y a pas de paradis fiscal dans l’UE, mais sans aucun doute des pays qui encouragent à l’excès l’optimisation fiscale » ! C’est plus « facile » de faire payer les millions de salariés en activité, à la retraite, ou privés d’emploi que de faire payer les milliardaires amis du Président. Lire la suite…