RSS Feed

Mot-clef : Dérèglement climatique

  1. COP 21 : Une nécessaire mobilisation citoyenne pour le climat

    Écrit le 24 novembre 2015 par Éric Thouzeau

    Changeons le systèmeLa 21ème conférence des Nations unies sur les changements climatiques s’ouvre à Paris le 29 novembre. Le climat change, et si on changeait le système ?

    Le réchauffement climatique en cours se produit à une vitesse extrêmement rapide. La présence croissante de CO2 dans l’atmosphère explique ce phénomène. Il est dû principalement à l’utilisation du charbon, du pétrole et du gaz. Une prise de conscience mondiale est en train de s’opérer. Sera-t-elle suffisante pour maintenir le réchauffement en-dessous des 2°C ?

    Depuis le sommet de la Terre de Rio en 1992, beaucoup de temps a été perdu. Les résistances au changement de modèle économique qu’impose une vraie transition écologique sont fortes. On l’a encore vu dernièrement, par exemple, en Allemagne et en France. Volkswagen, qui a certainement signé toutes les chartes éthiques et de responsabilité sociale des entreprises possibles, s’est rendu coupable d’une gigantesque fraude sur le respect des normes environnementales. En France, c’est une loi aussi archaïque que la loi Macron qui met sur la route des milliers d’autocars en concurrence avec les trains. Les dérèglements climatiques ont pourtant déjà des effets géopolitiques. Il y a eu quatre années consécutives de sécheresse en Syrie (2006 à 2014), ce qui explique pour partie la déstabilisation de ce pays (*). Lire la suite…


  2. Le train du climat en gare de Nantes

    Écrit le 19 octobre 2015 par Éric Thouzeau

    Train du climat NantesA l’approche de la COP 21, la SNCF a affrété un train spécial « le train du climat » qui fait étape dans 19 villes. Il s’agit de donner l’occasion au public de faire un point sur l’état actuel des connaissances scientifiques sur le réchauffement climatique, sur les moyens de l’atténuer et de s’y adapter. Lors du passage de ce train en gare de Nantes, j’y ai pris la parole au nom du Conseil régional.

    C’est avec un double plaisir que je suis intervenu à bord du  train du climat. D’abord parce que c’est un train,  moi qui ai passé toute ma vie professionnelle dans cette belle entreprise publique de service public qu’est la SNCF. Ensuite parce qu’il est consacré au défi climatique, défi majeur pour l’humanité. Le Conseil régional  a adopté un vœu lors de sa dernière session à propos de la 21ème conférence internationale sur le climat qui se tiendra  du 30 novembre 2015 au 11 décembre 2015 à Paris. J’en cite un extrait : « Cet événement doit permettre un accord ambitieux pour la lutte contre le réchauffement climatique. Cela doit être une conférence pour agir. Elle doit permettre de répondre à des objectifs majeurs, engageant l’avenir des futures générations. L’enjeu est important puisqu’il s’agit de prendre des décisions aujourd’hui pour enrayer le dérèglement climatique, cause de nombreuses catastrophes naturelles. D’ici quelques années, le nombre de réfugiés climatiques pourrait atteindre 200 millions ». A ce propos et pour rappel des conséquences géopolitiques du climat, il y a eu 4 années consécutives de sécheresse en Syrie (2007 à 2010), ce qui explique pour partie la déstabilisation de ce pays. Lire la suite…


  3. Entretien avec Txetx d’Alternatiba

    Écrit le 31 août 2015 par Éric Thouzeau

    Alternatiba tour webAffBassdefrectoA l’occasion du passage de l’Alternatiba Tour à Nantes, il m’a semblé intéressant de connaître le point de vue d’un des initiateurs et des animateurs de cette initiative, Txetx Etcheverry. Je lui ai posé quelques questions. Je reproduis ici ses réponses que Txetx a pris le temps de relire.

    Quelles sont les origines d’Alternatiba ?

    Tout est parti d’une association locale contre le changement climatique de Bayonne, intitulée Bixi ! (vivre en basque). Après l’échec du sommet de Copenhague, nous avons cherché à prendre une initiative pour relancer la mobilisation. Nous avons souhaité prendre le problème du changement climatique par les solutions, c’est-à-dire en mettant en avant les alternatives à mettre en place. Après le 5ème rapport du GIEC, en octobre 2013, nous avons organisé un premier « village » en présence de Mme Hessel. En 2014, des villages se sont tenus dans 9 villes. Cette année, il y en aura 104 (dont une cinquantaine en septembre-octobre). Ce sont des processus qui mobilisent de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de personnes pour la préparation. Et ce sont plus de 165 000 personnes qui ont déjà participé à ces initiatives Alternatiba. Lire la suite…