RSS Feed

Mot-clef : santé

  1. Des maisons médicales et des centres de santé partout

    Écrit le 13 juin 2020 par Éric Thouzeau

    Le groupe Socialiste écologiste radical et républicain (SERR), un des deux groupes d’opposition de gauche au Conseil régional des Pays de la Loire, vient de publier « 10 mesures pour lutter contre la crise ». Je publie ici une des mesures à l’élaboration de laquelle j’ai plus particulièrement participé.

    Accentuer la lutte contre les « déserts médicaux » : des maisons médicales et des centres de santé partout

    La crise du coronavirus a posé de façon encore plus pressante la question de la présence d’une offre de soins.

    Il y a encore trop de territoires où l’organisation du système de santé n’est ni suffisante ni adaptée. Lire la suite…


  2. CHU Nantes : Position de la GDS44

    Écrit le 23 avril 2020 par Éric Thouzeau

    Je publie ici un texte de la Gauche démocratique et sociale (GDS44) à propos du futur CHU de Nantes.

    Transfert du CHU de Nantes

    Pour une discussion résolument tournée vers les besoins des patient·e·s

    La crise sanitaire que nous traversons aura des répercussions économiques et sociales majeures. Déjà, elle éclaire les choix budgétaires faits depuis des années. Rationalisation, rigueur, optimisation, austérité… Les services publics ont subi de plein fouet les politiques menées dans un pays qui, pourtant, n’avait jamais créé autant de richesses. Le mal est fait, tout s’est fissuré. L’hôpital public est devenu la face visible de la gestion court-termiste à flux tendus et de l’absence de stocks. Déjà en grève depuis des mois pour demander de l’argent pour l’hôpital, des réponses rapides en matière d’augmentation d’effectifs et de revalorisation salariale, les agents hospitaliers, personnels soignants, travaillent d’arrache-pied dans des conditions à peine croyables en France. Manque de personnels, de lits, de médicaments, de masques, de surblouses, manque de tout. Dans ce contexte national, le dossier du transfert du CHU de Nantes, doit faire l’objet d’une discussion résolument tournée vers les besoins des patients. Nous souhaitons que soient mis au débat 5 points : Lire la suite…


  3. 8ème semaine de grève à la polyclinique

    Écrit le 30 décembre 2016 par Éric Thouzeau

    img_0152Les salariées (majoritairement des femmes) entament leur 8ème semaine de grève à la polyclinique de l’Ormeau à Tarbes. Elles se heurtent à l’intransigeance du groupe Medipôle-Partenaires. D’où cette lettre-pétition adressée à Marisol Touraine dont je suis un des signataires et que j’invite à signer sur change.org.

    Madame la ministre,

    Nous avons décidé de vous adresser ce courrier entre les deux réveillons car il y a urgence pour les l’Ormeau, et vous devez agir !
    L’Ormeau est le nom d’une polyclinique de Tarbes où les personnels sont en grève depuis le 8 novembre dernier.
    50 jours de grève c’est long. Encore plus quand un mouvement a lieu pendant les fêtes de fin d’année. Et ce sont majoritairement des femmes, dont beaucoup sont mères de famille, et même grand-mères, qui sont la force motrice de ce mouvement.
    Pourtant les salariés ne faiblissent pas. Sûrement parce qu’au cœur de leur lutte il y a la conviction qu’il est primordial de défendre l’accès aux soins pour tous et qu’au cœur de leurs exigences, il y a celle d’avoir les moyens d’assumer leur mission. C’est pourquoi ils réclament la revalorisation de leurs salaires sur une grille de salaires démarrant au niveau Smic et la reconnaissance de leurs qualifications et de leurs expériences. Lire la suite…


  4. Plan santé : une vision exclusivement libérale de la médecine

    Écrit le 19 décembre 2016 par Éric Thouzeau

    la-sociale-affiche-film-securite-socialeLors de la dernière session du Conseil régional, la majorité régionale a présenté un plan Santé. Je suis intervenu au nom du groupe socialiste sur ce rapport. Ci-dessous mon intervention.

    Le plan santé comporte à la fois des points que nous pouvons partager et d’autres qui nous semblent plus problématiques. Je vais commencer par les premiers. C’est tout d’abord le diagnostic qui, sans être nouveau, est juste : des besoins de santé croissants, une tension sur les effectifs des professionnels de santé, leur inégale répartition. Aussi nous ne pouvons qu’approuver plusieurs des mesures présentées dans ce plan. D’ailleurs, ce plan prolonge aussi un certain nombre d’actions précédemment menées et c’est tant mieux.

    Aussi il ne nous semble pas possible d’écrire que l’action de la Région était « autrefois limitée au soutien à la construction des maisons de santé » comme cela est fait dans le document du Budget primitif (action 5 page 40). La gauche lorsqu’elle était majoritaire au Conseil régional avait choisi de placer la lutte contre les inégalités et la solidarité au cœur de son projet en adoptant en octobre 2011 le Schéma Régional Formations, Santé, Social et Territoires. Au-delà des compétences propres de la Région qui sont la formation aux métiers paramédicaux et sociaux et l’accès à la qualification professionnelle, celle-ci à un rôle plus large à jouer. Lire la suite…