RSS Feed

Engagements pour la transition énergétique et écologique

Écrit le 3 décembre 2015 par Éric Thouzeau

La transition écologiqueLimiter l’empreinte de l’homme sur son environnement, tout en améliorant la qualité de vie et en favorisant le développement de la région, voilà le défi de la transition énergétique et écologique des Pays de la Loire. Il ne faut pas laisser notre Région aux amis de Nicolas Sarkozy pour qui « l’environnement, ça commence à bien faire », et qui reprochent aux médias de trop couvrir le COP21 : « il n’y en a que pour la COP21 » vient de déclarer le candidat de la droite. Membre depuis 2010 de la Commission « Aménagement du territoire et environnement » du Conseil régional des Pays de la Loire, candidat sur la liste « Union de la gauche et des écologistes» conduite par Christophe Clergeau, je reprends ici un certain nombre de propositions de cette liste qui me tiennent particulièrement à cœur.

Transition écologique et énergétique

L’objectif est d’atteindre 35% d’électricité d’origine renouvelable d’ici à 2025, et de permettre à terme une couverture intégrale de nos besoins en électricité à l’aide d’énergies renouvelables, notamment grâce aux énergies marines renouvelables et à l’éolien.

Faire de notre région un territoire exemplaire en matière de transition écologique et énergétique. Pour cela, la Région incitera et accompagnera les projets des citoyens, des particuliers, des entreprises, des associations, des collectivités locales.

L’écologie est une valeur de gauche : ce sont d’abord les citoyens aux revenus les plus modestes qui sont victimes du changement climatique, habitent dans des passoires thermiques, voient leur facture de chauffage s’envoler. L’écologie n’est pas punitive, elle est au contraire une formidable opportunité de renouer avec le progrès économique et social. Voici donc quelques unes des propositions de notre liste :

Créer une Agence des énergies renouvelables et de la transition énergétique qui investit dans des projets locaux

Adopter une stratégie régionale d’adaptation au changement climatique et prendre appui sur un groupe régional d’experts sur le climat.

Mobiliser l’épargne des citoyens pour accompagner la transition énergétique et investir dans des projets locaux d’énergie renouvelable pour financer notre programme d’investissement « énergies demain » et au travers de livrets bancaires « énergies demain » pour financer des projets locaux.

Aider les particuliers à faire baisser leur facture de chauffage : une aide régionale ou un prêt adapté pour réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements (mise à disposition d’aides régionales ou de prêts bancaires adaptés).

La biodiversité et l’environnement

Affiche du PS après la marée noire (naufrage de l'Amoco Cadiz 1976)

Affiche du PS après la marée noire (naufrage de l’Amoco Cadiz 1976)

Protéger l’environnement, réduire les nuisances et les pollutions liées à l’activité humaine, ce n’est pas un coût, c’est un investissement dans la santé des populations, la qualité du cadre de vie, l’économie et l’emploi local.
La biodiversité, c’est l’interaction de tous les êtres vivants, dont nous faisons partie. Nous devons la préserver pour préserver notre avenir. Notre liste s’engage à poursuivre donc les politiques régionales qui visent à préserver les espaces naturels et la biodiversité et nous soutiendrons les acteurs impliqués dans ce type de démarches (associations, collectivités…). Voici quelques-uns des engagements sur ces questions qui guideront notre action dans le mandat 2015-2021 :

Mettre en œuvre un plan régional de prévention santé publique eau, air, alimentation, par la lutte contre les pollutions et l’amélioration de la qualité des milieux de vie pour tous

Réunir une conférence annuelle régionale Air et Santé et soutenir les projets locaux pour réduire les émissions polluantes afin d’améliorer la qualité de l’air en Pays de la Loire et réduire les pollutions atmosphériques

Adopter un plan régional « amiante » pour aider à la formation des professionnels, favoriser la création de nouvelles unités de stockage, accompagner les actions spécifiques auprès des agriculteurs, permettre aux particuliers d’avoir accès à une liste de professionnels du bâtiment formés et développer l’offre de collecte de l’amiante pour les professionnels et les particuliers. N’oublions pas que près de 45% des bâtiments du territoire régional présentent de l’amiante.

Créer le 5e PNR des Pays de la Loire : le PNR Estuaire de la Loire et de Grand-Lieu et développer les réserves naturelles régionales

écosocialisme


Un commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *