RSS Feed

Mot-clef : transition écologique

  1. Un discours écologique ne suffit pas

    Écrit le 22 mars 2018 par Éric Thouzeau

    La  majorité régionale a soumis au vote du Conseil régional des Pays de la Loire un rapport sur la transition énergétique. Je suis intervenu en séance pour analyser ce texte « fourre-tout » et bien tardif à mi-mandat.

    Après avoir adopté fin 2016 une feuille de route sur la transition énergétique, la majorité régionale présente donc aujourd’hui le 22 mars une feuille de route sur la transition écologique. L’intention est juste, il est en effet pertinent d’avoir une réflexion globale, mais malheureusement, le résultat est bien loin des attentes créée.

    Nous  nous félicitons du ton clairement écologique du rapport, que ce soit sur les changements climatiques, la décarbonation  de l’économie, la qualité de l’air et de l’au, la biodiversité, la nécessité de la rénovation thermique des bâtiments…Mais au-delà du  discours général, il faudrait sans doute creuser un peu certains termes avancés. Celui de croissance verte par exemple. « La croissance verte doit créer de la valeur » est-il indiqué dans le rapport. Qu’est-ce à dire exactement ? Aujourd’hui, malheureusement,  la création de valeur désigne trop souvent l’objectif financier des entreprises pour leurs actionnaires. Indépendamment de l’utilité de ce qui est produit, de la valeur d’usage des produits pour reprendre cette notion évoquée par Aristote et reprise par Marx. Ce qui est à l’ordre du jour nous semble-t-il, c’est bien un changement de modèle économique dans lequel certaines activités (les plus utiles socialement) devront croître, mais d’autres décroître. Et pour cela, il serait faux de maintenir le même modèle de croissance qu’aujourd’hui et de se contenter de faire le pari du développement de technologies propres. Lire la suite…


  2. Défendre et développer le service public ferroviaire

    Écrit le 22 février 2018 par Éric Thouzeau

    Dans un article précédent, nous avons montré quels étaient les objectifs réels du gouvernement quand il s’attaque à la SNCF et aux cheminots. Si les atouts du ferroviaire dans notre pays sont indéniables, toute aussi réelle est la baisse de qualité observée depuis quelques années. Comment y remédier ? D’abord en en cernant les vraies causes. Et en faisant le choix du ferroviaire dans une optique de transition écologique. Ce que ne font ni le rapport Duron (qui oublie l’Ouest pour les investissements en infrastructure) ni le rapport Spinetta.

    En 2015, un rapport du cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting plaçait le système ferroviaire français parmi les meilleurs en Europe : à la troisième place du podium, derrière la Suisse et la Suède. Trois paramètres avaient été retenus : l’intensité d’utilisation du système ferroviaire, la qualité des services dispensés et la sécurité. À noter que ce classement plaçait la SNCF à la troisième place pour sur le rapport performance/subvention publique. Boston Consulting estimait à 180 euros par habitant le budget de l’État alloué à son système ferroviaire pour une moyenne de 500 euros par an et par habitant en Suisse ! Lire la suite…


  3. Benoît, Jean-Luc, Yannick: vous avez les cartes en main!

    Écrit le 31 janvier 2017 par Éric Thouzeau

    Des citoyen.ne.s électeurs appellent à signer une pétition mise en ligne qui a recueilli plus de 35 000 signataires intitulée : « Pour une coalition entre Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Benoît Hamon ». J’ai signé cette pétition et la tribune parue à ce propos dans Médiapart.

    Nous sommes des citoyen.ne.s de Lille, Nanterre, Lyon, Besançon, Grenoble, Marseille, Toulouse… et partout en France.

    Nous lançons un appel à Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Benoît Hamon pour une alliance sociale, écologique et démocratique. Car vos points de vue sont plus convergents que divergents. Vous devez travailler dès maintenant à la mise en place d’une équipe progressiste, écologiste et novatrice autour d’un projet commun et d’un représentant pour le rassemblement. Lire la suite…


  4. Engagements pour la transition énergétique et écologique

    Écrit le 3 décembre 2015 par Éric Thouzeau

    La transition écologiqueLimiter l’empreinte de l’homme sur son environnement, tout en améliorant la qualité de vie et en favorisant le développement de la région, voilà le défi de la transition énergétique et écologique des Pays de la Loire. Il ne faut pas laisser notre Région aux amis de Nicolas Sarkozy pour qui « l’environnement, ça commence à bien faire », et qui reprochent aux médias de trop couvrir le COP21 : « il n’y en a que pour la COP21 » vient de déclarer le candidat de la droite. Membre depuis 2010 de la Commission « Aménagement du territoire et environnement » du Conseil régional des Pays de la Loire, candidat sur la liste « Union de la gauche et des écologistes» conduite par Christophe Clergeau, je reprends ici un certain nombre de propositions de cette liste qui me tiennent particulièrement à cœur. Lire la suite…


  5. Redistribuer les richesses

    Écrit le 5 août 2012 par Éric Thouzeau

    Nul ne sait si l’automne sera chaud. Chacun sait que l’été l’est déjà. Il n’est bien sûr pas question de météo, mais bien de l’actualité sociale et économique : licenciements dans l’industrie, état des  finances publiques et crise de la dette  en Europe.

    Du mythe de la « société post-industrielle » à celui de « l’entreprise sans usine », en passant par celui de la « nouvelle économie », l’idéologie libérale dominante a permis de cacher pendant trop longtemps la désindustrialisation de notre pays. Les délocalisations, les pertes d’emplois et de savoir-faire ont été dénoncées. Beaucoup moins que la disparition de la majeure partie des entreprises grandes et moyennes véritablement indépendantes des grands groupes (rachat de PME, sous-traitance,..). Or, les grands groupes ne sont plus que des structures guidées par des considérations actionnariales, financières et fiscales. Pas par des stratégies industrielles ! Redynamiser le tissu productif régional sera un des rôles de la Banque publique d’investissement. Les régions devront y prendre toute leur place. Les Pays de la Loire y sont prêts ! Lire la suite…