RSS Feed

Et maintenant rassembler la gauche

Écrit le 30 janvier 2017 par Éric Thouzeau

Jaurès, qui a rassemblé toutes les familles socialistes en 1905, disait qu’il défendait une unité respectueuse « faite de la dignité antérieure de chacun ». Touts celles et tous ceux qui veulent aujourd’hui mener la campagne de Benoît Hamon seront les bienvenus quel que soit ce qu’ils ont défendu auparavant.

Les gens de gauche, dans leur grande majorité, ont mal vécu ce quinquennat. Ils ont l’impression que leurs convictions de gauche n’ont pas été respectées par Manuel Valls premier ministre : l’égalité, une autre répartition des richesses, la justice sociale plutôt que la déchéance de nationalité et la loi El Khomri

La page du quinquennat Hollande vient d’être tournée. Nous avons aujourd’hui la confirmation de ce que nous disons depuis longtemps : la politique mise en œuvre par Manuel Valls et Emmanuel Macron a toujours été minoritaire à gauche, elle nous a été imposée grâce aux institutions de la 5ème République, y compris à coups de 49-3. Qu’Emmanuel Macron veuille poursuivre cette politique sous couvert d’un soi-disant « ni droite, ni gauche » n’est pas étonnant. Cela ne cachera pas longtemps la réalité de son projet au service de la finance.

Nous devons maintenant travailler au rassemblement des socialistes, mais beaucoup plus largement au rassemblement de toute la gauche. Benoît Hamon a confirmé qu’il s’adresserait dès aujourd’hui à Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon. C’est indispensable pour qu’il y ait un candidat de la gauche au deuxième tour de la présidentielle. Que la gauche l’emporte en mai et juin prochain c’est possible, c’est nécessaire pour faire reculer le chômage, la précarité et  reprendre enfin le chemin d’une société plus juste, plus égalitaire.


2 Comments »

  1. demos33006 dit :

    La gauche française est en train de faire sa mue et l’on ne peut que s’en féliciter:c’est une très bonne nouvelle.La droite,plus archaïque et réactionnaire que jamais,est confrontée à ses vieux démons:M.Fillon est en sursis.Il reste donc à trouver le chemin du rassemblement le + large pour gagner dans quelques mois.Cette situation peut paraître incroyable,invraisemblable,inespérée.Ce serait oublier un peu vite que la droite dite « classique » a rompu les amarres avec l’Etat de droit,le respect de la loi,les principes de l’honnêteté la plus élémentaire depuis une bonne dizaine d’années.Eclaboussée par de multiples scandales la droite dite « classique » est plus fragile que jamais.Faute de s’être renouvelée,la droite française n’est pas menacée d’implosion mais de dépérissement.Le paysage politique français connaît de profondes transformations:la démocratie reprend ses droits.

  2. VINCENT Anne dit :

    Attention, Benoit HAMON a fait naître un grand espoir, j’espère que les négociations au sein du PS ne vont pas réduire comme peau de chagrin ses propositions !!
    La plupart d’entre nous ne suivraient pas.

    bon courage à tous, travaillez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *