RSS Feed

Mot-clef : unité de la gauche

  1. Appel à toute la gauche : maintenant construire notre unité

    Écrit le 28 juin 2017 par Éric Thouzeau

    La Gauche démocratique et sociale (GDS) est un réseau de militant.e.s constitué autour de la revue Démocratie& Socialisme, dans la foulée de la campagne Filoche2017 pour les primaires. GDS regroupe des militants venant de plusieurs horizons. Certains sont à la gauche socialiste, d’autres en viennent, d’autres sont membres d’autres organisations. Ce réseau est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui,  se reconnaissant dans la gauche et membres ou non d’un parti, veulent mettre « le social au coeur» (*) d’un nécessaire rassemblement de la gauche. Je reproduis ci-dessous la « lettre ouverte à toute la gauche » adoptée le week-end dernier lors du premier Conseil national de GDS. Lire la suite…


  2. Battre les trois candidats de l’argent

    Écrit le 18 avril 2017 par Éric Thouzeau

    La bataille pour un rassemblement de la gauche contre toute alliance avec la droite se poursuivra au-delà du 23 avril.

     Les électeurs de gauche ont utilisé la primaire pour se débarrasser de Hollande et de Valls, ce qui a permis la victoire de Benoît Hamon en janvier. Celui-ci a conclu un accord avec EELV. Il a sans doute trop rapidement acté le refus de Jean-Luc Mélenchon d’ouvrir les discussions pour une candidature unique de la gauche, qui aurait à tous coups assurer la présence de a gauche au 2ème tour. Aujourd’hui Jean-Luc Mélenchon compte sur le vote « utile » sans avoir à un seul moment cherché à discuter avec les autres forces de gauche, sans aucune recherche d’alliance, lui dont la stratégie est celle de « la construction du peuple » pas de la construction de la gauche. Lire la suite…


  3. Macron ne tire aucune leçon de la crise européenne

    Écrit le 24 mars 2017 par Éric Thouzeau

    Dans un entretien à Libération (1), Emmanuel Macron livre sa vision de l’Europe. Comme tout Bonaparte, même au petit pied, Macron tente de tenir un propos apparemment équilibré. Pourtant, son projet est bel et bien celui de poursuivre et d’accentuer les politiques menées depuis près de 20 ans et qui ont pourtant entraîné une crise du projet européen.

    Emmanuel Macron n’hésite pas à fustiger les courants ultralibéraux. Il déclare même qu’au niveau « de la zone euro, il faut avancer sur l’harmonisation fiscale et sociale ». Combien de fois n’avons-nous pas entendu ces propos lors de différentes campagnes électorales notamment depuis la victoire du non en 2005 au Traité constitutionnel européen (TCE) ? Le traité de Lisbonne ne permet pas, par exemple, d’instaurer une harmonisation fiscale par le haut. Il faudrait pour cela l’unanimité des États européens. C’est pourquoi d’ailleurs, Macron anticipe cet alignement par le bas en proposant de diminuer de 8 points l’Impôt sur les sociétés. Un autre exemple : le scandale dû aux conditions dans lesquelles 450 000 travailleurs européens, par exemple, sont détaches dans notre pays n’a fait que s’aggraver rendant compte de la réalité du dumping social au sein de l’Union européenne. Lire la suite…


  4. Et maintenant rassembler la gauche

    Écrit le 30 janvier 2017 par Éric Thouzeau

    Jaurès, qui a rassemblé toutes les familles socialistes en 1905, disait qu’il défendait une unité respectueuse « faite de la dignité antérieure de chacun ». Touts celles et tous ceux qui veulent aujourd’hui mener la campagne de Benoît Hamon seront les bienvenus quel que soit ce qu’ils ont défendu auparavant.

    Les gens de gauche, dans leur grande majorité, ont mal vécu ce quinquennat. Ils ont l’impression que leurs convictions de gauche n’ont pas été respectées par Manuel Valls premier ministre : l’égalité, une autre répartition des richesses, la justice sociale plutôt que la déchéance de nationalité et la loi El Khomri

    La page du quinquennat Hollande vient d’être tournée. Nous avons aujourd’hui la confirmation de ce que nous disons depuis longtemps : la politique mise en œuvre par Manuel Valls et Emmanuel Macron a toujours été minoritaire à gauche, elle nous a été imposée grâce aux institutions de la 5ème République, y compris à coups de 49-3. Qu’Emmanuel Macron veuille poursuivre cette politique sous couvert d’un soi-disant « ni droite, ni gauche » n’est pas étonnant. Cela ne cachera pas longtemps la réalité de son projet au service de la finance. Lire la suite…


  5. Jaurès et nous

    Écrit le 1 avril 2014 par Éric Thouzeau

    Flyer  Jaurès et nous

    Flyer Jaurès et nous

    Jean Jaurès (1859-1914), député, brillant orateur, journaliste engagé, défenseur des ouvriers, est un opposant farouche au déclenchement de la Première Guerre mondiale. Il a pris aussi la défense du capitaine Dreyfus, victime de l’antisémitisme. Il a participé à la rédaction de la loi de Séparation des Églises et de l’État. Il est un des principaux artisans de l’unification du mouvement socialiste français.

    À l’occasion du centième anniversaire de son assassinat, il nous semble plus que jamais utile de débattre de l’actualité du message de Jean Jaurès.

    Éric Thouzeau, Alain Croix, Yannick Guin Lire la suite…