RSS Feed

Pourquoi GDS rejoint la démarche initiée par J. Rolland ?

Écrit le 2 décembre 2019 par Éric Thouzeau

Les militant.e.s nantais de la Gauche démocratique et sociale (GDS) viennent de rendre publique leur position pour les municipales à Nantes. Je reproduis ce texte ci-dessous. Ce texte fait suite aux différentes contributions déjà publiées : « Municipales à Nantes : premières réflexions et propositions » , « Rassembler le camp du social et de l’écologie » , « Rassembler à gauche » .

Pour une action municipale sociale et écologique de proximité

Pourquoi nous rejoignons la démarche de rassemblement engagée par J.Rolland ?

La Gauche démocratique et sociale inscrit son choix d’alliance électorale avec Johanna Rolland dans un processus long. Quelques idées fortes ont guidé notre réflexion:

1. Nous tenons à ce que la ville de Nantes soit gérée par la gauche,

2. Nous constatons qu’il n’existe pas de divergences de vue trop appuyées entre les forces de gauche à Nantes qu’elles justifieraient une multiplicité de listes,

3. Nous oeuvrons pour le rassemblement.

Nous constatons qu’il n’existe pas de divergences de vue trop appuyées entre les forces de gauche à Nantes qu’elles justifieraient une multiplicité de listes.

Depuis 2008, les sensibilités de la gauche nantaise gouvernent ensemble. Socialistes, communistes, écologistes, autonomistes, alternatifs, divers gauche, un arc large et relativement stable s’est construit et a permis de mener des politiques qui sont le fruit de l’échange et de la discussion entre composantes de la gauche.

Le compromis politique a pu se faire sur nombre de dossiers, ce qui n’a pas empêché les désaccords sur des projets et/ou des orientations entre élu∙e∙s. Ces désaccords doivent être compris comme une incapacité à fédérer pleinement, à entendre les critiques parfois. La campagne électorale doit être le moment de la mise à plat des pratiques : horizontalité, partage des responsabilités. Rien ne nous semble indépassable.

Nous oeuvrons pour le rassemblement.

Depuis des mois, convaincu∙e∙s que le rassemblement de la gauche est la condition de la victoire et d’une gouvernance large qui augurerait d’un fonctionnement le plus démocratique possible, le plus horizontal, nous avons rencontré une grande partie des organisations politiques : PS, EELV, PCF, Génération∙s, Ensemble !, La France Insoumise, Place Publique, Gauche Républicaine et Socialiste. Au nom de la clarté et pour les électeur∙rice∙s, nous aurions aimé une union large et un programme discuté dès le premier tour. Nous savons que chacun∙e prendra ses responsabilités au second tour pour faire gagner la gauche à Nantes.

Les militant∙e∙s nantais∙e∙s de GDS ont très tôt fait des propositions soumises au débat de toutes les forces de gauche en vue des élections municipales. Nous avons mis en avant quatre priorités, quatre marqueurs de la qualité de vie : être écouté, se loger, se déplacer, vivre mieux. L’action municipale doit porter en priorité sur sur les transports, sur l’accès à une alimentation et une agriculture saines, sur l’éducation, sur l’accès au logement pour tou·te·s.  L’action municipale doit être accueillante à tous les visages nantais, qu’on soit natif∙ve de la ville ou qu’on l’ait rejoint par envie comme par nécessité, venant du département voisin ou de l’autre bout du monde.

Nous avons ainsi proposé la gratuité des transports afin d’opérer un vrai transfert modal de la voiture vers le transport collectif. Johanna Rolland y a répondu par sa proposition de gratuité les week-ends. C’est un premier pas. À l’issue des assises de la mobilité durable proposées par la candidate Johanna Rolland, nous souhaitons que les habitant∙e∙s soient consulté∙e∙s.

Nous devons en finir avec la politique dite d’attractivité. Dans cette course à l’attractivité, c’est l’attention au quotidien qui peut être négligée. Notre obsession ce n’est pas d’être la 6e

ville de France ni la compétition entre les grandes métropoles. Nous devons développer une ville accueillante, une ville qui accompagne ses habitant∙e∙s. Sur cette question, il nous apparaît que le message de la candidate Johanna Rolland évolue, permettant d’ouvrir une discussion sur les ruptures nécessaires avec les notions de compétitivité et d’attractivité.

Lors de l’élaboration du programme de la liste, nous insisterons plus particulièrement

sur : l’ouverture d’un débat citoyen sur le transport public gratuit au-delà du seul week-end ; des mesures pour limiter la voiture en ville ; la production de logements adaptés aux besoins et non aux dispositifs de défiscalisation ; le bio dans les cantines et le retrait des plastiques ; le besoin d’une régie agricole communale ; des études de nouveaux franchissements de Loire pour piétons et cyclistes ; le renforcement et le développement de nouveaux services municipaux (y compris avec recrutement d’agents) ; l’évaluation de la vidéosurveillance.

Dans ce cadre programmatique et au sein d’une gauche partiellement rassemblée, la Gauche démocratique et sociale (GDS) a décidé de joindre ses forces à la démarche engagée par Johanna Rolland, avec la volonté de travailler à une action municipale sociale et écologique de proximité, dans la continuité de l’attachement des Nantais∙e∙s aux grandes idées que sont l’égalité et la justice sociale.

Nous inscrivant dans l’histoire sociale et ouvrière de Nantes, nous insisterons aussi

pour que les élu∙e∙s de gauche soient des points d’appui pour le combat des salarié∙e∙s (soutien aux livreur∙se∙s à vélo qui doivent être reconnu∙e∙s comme salarié∙e∙s ; contre la modification du calcul des heures de nuit dans l’alimentation…).

Rejoindre la démarche de rassemblement engagée par Johanna Rolland, ce n’est pas s’abstenir de toute critique sur le bilan qui s’achève (YelloPark, politique d’attractivité, vidéosurveillance…). Il nous est arrivé d’afficher des désaccords que nous maintenons. La présence de sensibilités politiques diverses sur la liste qui sera présentée aux électeur∙trice∙s devra assurer, dès le lendemain de l’élection, la prise en compte de la pluralité des opinions.

Nantes le 2 décembre 2019

Cliquer ici pour télécharger le texte en pdf

 


Pas de commentaire »

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *